.
.

Le triomphe de la vérité

.

Guerre de leadership entre responsables Fcbe de Porto-Novo: Sofiath Onifadé et Sofiath Schanou se ridiculisent à Djrègbé


Sofiath Onifadé et Sofiath Schanou se ridiculisent  à Djrègbé

Sofiath Onifadé et  …

Sofiath Onifadé et Sofiath Schanou se ridiculisent à Djrègbé

Sofiath Schanou se ridiculisent à Djrègbé

La guerre de leadership que se livrent les deux responsables des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) de Porto-Novo, notamment le député Sofiath Schanou et le ministre de la microfinance, Sofiath Onifadé prend des allures inquiétantes et tourne parfois au ridicule. Invitées à la fête des femmes de l’arrondissement de Djrègbé dans la commune de Sèmè-Kpodji le samedi 30 mars dernier, les deux sœurs d’alors se sont livrées à une scène insolite qui a révélé, au grand jour, leurs dissensions  au sein du même parti. Tout a commencé lorsque le ministre Onifadé a été invité par l’imprésario pour son allocution. Aussi surprenant que cela puisse paraître, elle a refusé sous prétexte qu’elle représenterait le chef de l’Etat, et  que, par conséquent, elle doit être la dernière à intervenir. Il aura fallu la médiation du maire de Sèmè-Kpodji et de son premier adjoint pour ramener le calme en vue de la poursuite de la cérémonie. Le maire Gbèdan a d‘ailleurs suggéré que le ministre Onifadé parle aux femmes, en fête, du programme de micro crédits aux plus pauvres ainsi que des différentes mesures prises par le gouvernement en faveur des femmes, et que le député Schanou, elle, intervienne au sujet de la lutte contre l’essence de contrebande communément appelée « Kpayo ». A son tour, le député Schanou a déclaré que le rôle du député est de voter les lois et qu’en tant que tel, elle ne saurait parler de l’essence de contrebande, qui est une prérogative du gouvernement. Malgré cette protestation ouverte du ministre Onifadé, son intervention est venue avant celle du député Schanou. Il n’en fallait pas plus pour provoquer chez elle une crise de colère qui l’a amenée à menacer de partir du lieu de la cérémonie au moment où le député Schanou a été finalement invité à prononcer son allocution. N’eut été les appels au calme et à la patience, elle serait effectivement partie.

Esckil Agbo

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *