.
.

Le triomphe de la vérité

.

Hausse incontrôlée du prix de vente du sable: Barthélémy Kassa rappelle les promoteurs de carrières à l’ordre


Barthlémy Kassa

Barthlémy Kassa

Au cours de sa descente sur les carrières de sable le samedi dernier, le ministre en charge des mines a appelé les promoteurs à recommencer par appliquer les tarifs initiaux ainsi que les clauses de la convention signée avec le gouvernement.

« Vous ne devez pas augmenter les prix comme vous voulez sans négociation préalable avec le gouvernement », a fustigé le ministre Barthélémy Kassa, soucieux de mettre un terme au désordre qui s’observe dans la pratique des tarifs liés au commerce de sable. C’était aussi une manière et en même temps une occasion pour l’autorité ministérielle de rappeler à l’ordre les promoteurs de carrières de sable sur les sites d’Agla, Akogbato et Dèkoungbé. Ils ont accepté l’exigence du ministre en charge des mines qui leur promet deux semaines pour que les discussions commencées puissent aboutir. Soulignons que cette descente du ministre intervient à un moment où la tension entre principaux acteurs du secteur des carrières de sable est vive. En effet, depuis deux semaines, les promoteurs des carrières de sable ont fermé baraque pour exprimer leur désaccord face aux redressements fiscaux et à la nécessité, selon eux, de relever le prix de vente du sable lagunaire. Ils ont reçu la visite des agents de la Direction des impôts et des domaines qui leur ont fait des redressements fiscaux et   imposé le paiement de la Taxe sur valeur ajoutée (Tva). Ce sont’les suppléments liés à la Tva et les effets de l’inflation que les promoteurs veulent faire rejaillir sur les prix actuellement appliqués. Profitant de l’arrivée du ministre, les promoteurs ont exposé ces problèmes et bien d’autres. « Nos calculs de départ en 2008, au moment où nous commencions les activités sont faussés. Les équipements acquis à grands frais, face aux réalités, n’ont pas pu résister pendant la durée escomptée », a précisé Codjo, le représentant des promoteurs de carrière avant de dresser les autres difficultés liées aux prix du gasoil, des lubrifiants et des pièces de rechange qui sont en hausse de façon vertigineuse, à en croire ses propos.  Mais sur leur chemin, ils ont rencontré les transporteurs qui se sont opposés avec véhémence aux nouveaux tarifs. Ils ont alors trouvé la solution de la fermeture des carrières pour se faire entendre. C’est justement ce à quoi s’oppose Barthélémy Kassa. «Ce n’est pas avec les transporteurs que vous devez négocier le prix du sable, car ce n’est pas avec eux que vous avez signé des conventions », a déconseillé  le ministre avant de proposer aux acteurs de la filière, la voie de la négociation avec le gouvernement afin de panser cette plaie qui gangrène le secteur. Le ministre a fini par rassurer : « on ne va pas vous lâcher. Mais il faut que vous gagniez et que l’Etat aussi gagne ».

Teddy G.

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *