.
.

Le triomphe de la vérité

.

Appui aux cotonculteurs béninois: Stan Tohon et son Grapac encouragent les producteurs de coton par des chansons


Le Groupement des artistes pour la paix et la concorde (GRAPAC) veut encourager les producteurs de coton du Bénin.  Et pour y parvenir, il y a consacré tout un projet. Hier, au Centre de promotion de l’artisanat (CPA), son président, Stan Tohon et les membres du groupement ont donné une conférence de presse pour expliquer les tenants et les aboutissants du projet. Selon Stan Tohon, tout est parti d’un constat opéré à l’issue d’une tournée effectuée par le groupement dans les zones productrices. Selon ses dires, en effet, il y a quelques semaines, le GRAPAC s’est rendu dans les zones telles que Banikoara, Kérou et Malanville. Le constat fait est très encourageant. « Nous avons constaté dans ces différentes zones que la campagne cotonnière a vraiment réussi », a-t-il déclaré. La preuve, selon ses dires, un jeune de 22 ans a pu gagner grâce à la production de coton, la bagatelle de 12.000.000 FCFA. Et il n’est pas le seul. Selon le président du Groupement des artistes pour la paix et la concorde, plusieurs autres cotonculteurs ont exprimé leur joie quant à cette campagne cotonnière dans laquelle le gouvernement s’est impliqué. Des fêtes sont organisées à travers toutes ces différentes villes, selon Stan Tohon, histoire pour les producteurs concernés de laisser exploser leur joie pour avoir fait fortune grâce à la campagne cotonnière 2012-2013. Et c’est tout ceci qui fait dire au GRAPAC que « la campagne cotonnière 2012-2013 a réussi ». C’est donc fort de ce constat que le groupement entend réaliser une chanson pour encourager ces producteurs à mieux faire pour la prochaine campagne cotonnière. Car, à en croire Stan Tohon, « l’or blanc béninois est une véritable source de fortune par laquelle le Bénin peut réellement se développer ». D’ores et déjà, parmi les  six (6) artistes qui font partie du projet, la plupart sont entrés en studio pour chanter dans leurs différentes langues. Au nombre de ceux-ci, on peut citer, entre autres, le roi Alokpon de Savalou, Siba Franco Junior de Parakou, Josias Yaï de Savè et Boukary Océni de Ségbana. Le président du GRAPAC, lui-même, Stan Tohon annonce son entrée en studio pour ce jour. Il faut dire que, selon ses explications, après tout ceci, le clip des différentes chansons sera réalisé. De géants concerts gratuits sont annoncés dans les différentes zones productrices de coton.

Donatien GBAGUIDI

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *