.
.

Le triomphe de la vérité

.

En visite au Japon: Boni Yayi reçu par l’Empereur et le 1er ministre japonais


Le Chef de l'Etat et son Epouse s'entretenant avec l'Empereur du Japon

Le Chef de l’Etat et son Epouse s’entretenant avec l’Empereur du Japon

En visite d’Etat au Japon depuis mercredi où il a rencontré plusieurs opérateurs économiques et hommes politiques japonais, le président de la République a été reçu vendredi par  sa Majesté AKIHITO, Empereur du Japon et  le 1er ministre japonais ABE SHINZO. La coopération bénino-japonaise, la 5ème édition de la TICAD, la paix et la sécurité sur le continent africain sont les sujets évoqués au cours des rencontres.                         

 C’est d’abord avec le président de l’Union parlementaire d’amitié entre le Japon et l’Union africaine que le Chef de l’Etat a longuement échangé ce vendredi matin. Le président Boni YAYI a présenté la nouvelle Afrique 20 ans après la création de la TICAD dont la 5ème édition se tiendra en Juin prochain à Yokohama. Il a évoqué les défis auxquels fait face le continent ; des défis au nombre desquels la lutte contre la corruption, les pandémies et l’impunité. Le Chef de l’Etat et son épouse ont été reçus dans l’après-midi au palais impérial par sa Majesté AKIHITO, Empereur du Japon. Pendant  une trentaine de minutes, les deux hommes ont évoqué des questions d’intérêt général. Juste après, c’est le 1er ministre japonais qui a reçu le président de la République, 1er chef d’Etat africain à être reçu des nouvelles autorités nippones. La coopération entre les deux pays a été passée en revue et on retient qu’elle intervient dans les secteurs de la santé et de l’assainissement, l’éducation et le développement rural. On retient également qu’au titre du programme du don général, les aides non remboursables du Japon au Bénin ont, entre autres, permis la construction des salles de classes dans les écoles primaires, l’adduction d’eau potable en milieu rural, la construction du port de pêche de Cotonou et de l’école normale des Instituteurs. Il faut dire que les différentes catastrophes naturelles qui ont secoué le Japon ont conduit au ralentissement de son économie. Cette situation s’est fait ressentir au niveau de la coopération bilatérale avec les programmes traditionnels de coopération tels que les dons hors projet qui ne sont plus réguliers ou accordés difficilement au Bénin.

Le Chef de l'Etat pose ici avec les Parlementaires venu a sa rencontre

Le Chef de l’Etat pose ici avec les Parlementaires venu a sa rencontre

Au cours de l’audience, le président de la République a souhaité l’aboutissement des trois projets prioritaires que le Bénin a soumis au gouvernement japonais, à savoir, l’approvisionnement en eau potable des trois communes (Dassa-zoumè, Savè et Glazoué), la construction et l’équipement de l’hôpital de zone d’Allada et le programme d’adduction d’eau en milieu rural. Sur le plan bilatéral, le Chef de l’Etat  a négocié le financement par le Japon de nouveaux projets en dehors du cadre classique de la coopération actuelle afin d’insuffler une nouvelle  dynamique aux relations bilatérales entre le  Japon et le Bénin. Cette visite du chef de l’Etat intervient à quatre mois de la tenue de la TICAD.

Poignée de Mains entre le PR et le Premier Ministre Japonais

Poignée de Mains entre le PR et le Premier Ministre Japonais

Elle a  pour objectif de porter un message d’encouragement aux hautes autorités japonaises, afin de susciter leur adhésion à l’idée de la poursuite et du renforcement du processus de  la TICAD qui est une occasion unique pour les pays africains et  leurs partenaires au développement de mener un débat sur l’orientation de la coopération à l’égard du développement de  l’Afrique. Le Chef de l’Etat a expliqué que l’Afrique sera présente à la prochaine TICAD pour passer un message fort. Il a partagé avec le premier ministre  japonais les grandes lignes de  son bilan  à  la tête de l’Union africaine et a remercié le gouvernement japonais pour avoir mis à disposition un montant de 120 mille dollars afin d’aider à rétablir la situation normale au Mali. ABE SHINZO a félicité  Boni YAYI et lui a affirmé  avoir pris bonne note des échanges qu’ils ont eus. Il a ensuite promis étudier les doléances du Bénin et faire en sorte que la  coopération  entre les deux pays  prenne plus de couleurs.

Francine TANIFEANI CHABI, depuis Tokyo (Japon)

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *