.
.

Le triomphe de la vérité

.

Bilan à mi parcours de la campagne cotonnière 2011-2012:« Le Bénin a produit plus de 204.000 tonnes », dixit Sabaï Katè


Les données provisoires de la campagne cotonnière en cours ont été rendues publiques  vendredi dernier par le ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche. Elles tendent à montrer le succès de la campagne 2012-2013. A en croire Sabaï Katé, « le suspense est terminé. Car, le Bénin a dépassé la production de l’année dernière à plus de 30.000 tonnes. « Il y a de cela 6 ans, on n’a jamais atteint 200.000 tonnes. C’est un miracle de Dieu à l’endroit du Bénin », dira-t-il. Le ministre tenait ces propos lors d’une conférence de presse au cours de laquelle il a fait le point à mi parcours de la campagne cotonnière. En attendant le bilan définitif qui viendra après la fermeture des portes des 19 usines d’égrenage, on peut retenir, selon le ministre, qu’on est parti de 0 à 204.000 tonnes. Très impliquées dans la campagne cotonnière, la Société nationale de promotion agricole (Sonapra) et l’Office national pour la stabilisation des revenus agricoles (Ons) ont, respectivement, fait le point des activités physiques et des flux financiers.

 La Sonapra donne les précisions sur la quantité et la qualité

Selon le Directeur général de la Sonapra, Idrissou Bako, «202.221 tonnes ont été réceptionnées au niveau des usines, c’est-à-dire la quantité égrenée ». De cette quantité, il a été sorti 88.588 tonnes de fibres et 104.623 tonnes de graines, soit 43,70% de rendement fibres. Parlant donc du rendement fibres, il a noté une nette amélioration, contrairement aux années antérieures, où le rendement a été de 42% de coton fibres. « Avec le taux de cette année, il y a une amélioration de 1 ,70% », précise Idrissou Bako. Au sujet de la qualité du coton, le conférencier a évalué la meilleure qualité à 1,99%, la moyenne à 1,90% et la plus courte à 0%. « Donc, toute la fibre produite au niveau du Bénin aujourd’hui est de bonne longueur, 100% du coton fibre est de bonne longueur et de 0% de courte longueur », a-t-il conclu.

 Le point financier de la campagne

A sa suite, le directeur général de l’Office national pour la stabilisation des revenus agricoles (Ons) a fait le point financier de la campagne. De la communication donnée par le directeur Adrien Délidji, il ressort à ce jour, l’élaboration des états de payement pour les producteurs a atteint 23.301.139.874 fcfa. Sur ce montant, il a été déjà injecté sur le terrain 11.837.197.086 fcfa. « Dès cette semaine, toutes les dispositions sont prises dans toutes les perceptions pour payer le solde qui est de 11.463.942.787 Fcfa », a-t-il promis. Par rapport au flux financier, il évalue le montant des crédits de campagne à 26.326.195.201 fcfa, soit à 60% de taux de réalisation. Par ailleurs, en ce qui concerne les récupérations, il a été déjà reçu 23.426.939.796 Fcfa soit 88% de taux de réalisation des récupérations. Ce qui veut dire qu’avec quelques productions récupérées à l’usine, l’Ons peut boucler à 100% les récupérations. C’est dire donc qu’en ce qui concerne les payements, les producteurs doivent garder leur sang froid, car ils seront payés. Mieux, toutes les mesures sont prises afin qu’il n’y ait pas de queue de payement comme cela a été le cas les années antérieures. Des résultats provisoires qui viennent placer le Bénin 3èmeproducteur de coton dans la sous région.

Emmanuel GBETO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *