.
.

Le triomphe de la vérité

.

Tentative de détournement de fonds à la banque UBA de Porto-Novo:Un nigérian appréhendé et jeté en prison par la brigade de gendarmerie de Ouando


Malgré les diverses dispositions prises pour traquer les cybercriminels, certains parmi eux arrivent toujours à opérer impunément. N’eut été la vigilance de la caissière de l’antenne de Porto-Novo de la banque UBA, deux jeunes cybercriminels nigérians auraient pu vider le compte d’un de leur compatriote du nom de Uzo Solomon. Selon les explications du chef de la brigade de Ouando, le Major Placide Dégbessou, il s’agit d’un réseau de cybercriminels bien organisé basé au Nigéria. Depuis leur base dans une ville nigériane, ces brigands des temps modernes arrivent à soutirer des informations du système informatique de plusieurs banques et autres établissements financiers. C’est ainsi qu’ils ont réussi à infiltrer le système informatique de la banque UBA et pris des renseignements sur le compte de l’un des clients de ladite banque, à savoir, son nom, le numéro du compte ainsi que le montant en compte. A l’aide d’un faux passeport portant l’adresse complète de ce dernier, l’un des membres dudit réseau venu du Nigéria, aidé par l’un de ses compatriotes résident au Bénin s’est pointé à l’antenne UBA de Porto-Novo le mercredi 6 février dernier pour vider le compte comme étant son vrai propriétaire. Comme le dit un adage de chez-nous, tous les jours pour le voleur et un seul pour le propriétaire. L’opération n’est malheureusement pas allée à son terme. C’est en voulant vérifier l’authenticité du passeport que la caissière de la banque a constaté des irrégularités et a fait appel à son chef Agence. De vérification en vérification, il s’est avéré que c’était un faux passeport. Voyant le danger venir, le fossoyeur et son complice resté à l’extérieur de la banque ont voulu prendre la tangente. Mais, grâce à la vigilance des éléments de la sécurité privée Suntrev ainsi que les gendarmes en faction devant la banque, ils ont été rattrapés dans leur fuite et conduits à la brigade de Ouando. Après quelques séances d’interrogations, le principal accusé a avoué qu’en réalité son compatriote avec qui il a été appréhendé n’en a pour rien dans cette affaire. Ce dernier, commerçant résident au Bénin depuis plusieurs années, l’avait juste aidé à reconnaître l’emplacement de la banque. Les enquêtes se poursuivent pour le démantèlement de tout le réseau. Le chef de la brigade de Ouando, le Major Placide Dégbessou a révélé que deux autres nigérians avaient usé du même mode opératoire pour vider le compte d’un client d’une banque de la place. Mais, ces derniers ont réussi à tromper la vigilance des agents de la banque pour s’échapper. Au regard de tout ce qui précède, il apparait clairement que les banques et autres institutions financières de la place doivent redoubler de vigilance afin de faire échec et traquer ces réseaux mafieux qui continuent d’opérer dans la clandestinité.

Hugues E Patinvoh

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

One thought on “Tentative de détournement de fonds à la banque UBA de Porto-Novo:Un nigérian appréhendé et jeté en prison par la brigade de gendarmerie de Ouando

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *