.
.

Le triomphe de la vérité

.

Culture: Les femmes battantes organisent leur nuit


Les femmes battantes en plein spectacle

Une soirée effervescente, riche en lumières, sons et images. L’espace ESMAC-HWENDO a servi de cadre avant-hier samedi à la grande nuit des femmes battantes. En effet, des femmes percussionnistes, danseuses et chanteuses consacrent chaque année une nuit à l’exercice de leur art. Elles sont une douzaine à avoir pris d’assaut cette scène. Parmi elles, Edith Béhanzin, Edwige Avowimè, Claire Kamoyèdji, Flavie Vianou  pour ne citer que celles là.  Richement vêtues de leurs costumes de scène, elles ont gratifié le public venu prendre part à la soirée de plusieurs tableaux. Le plat de résistance de la soirée a été composé avec les rythmes Adja, Houngan, Kaka et bien d’autres. Il faut souligner que toutes les percussions placées sur la scène ont été manipulées avec dextérité. Le tempo, le timbre vocal et le langage gestuel ont été moulés dans une harmonie professionnelle. A les voir à l’œuvre, rien ne les distingue des hommes. Mieux, elles ont été vivaces. Le spectacle a été produit sous le regard bienveillant de Mme Virchaux, la marraine du club. Selon elle, les femmes battantes regorgent de beaucoup de talents et sont capables de bousculer la hiérarchie dans l’univers des arts. « Elles sont bien organisées puisqu’elles ont présenté de très jolis tableaux et impressionné par leur dynamisme », a fait remarquer la marraine. L’occasion a été saisie par le directeur, l’ESMAC-Hwendo, Florent Hessou, pour décorer Mme Virchaux. Par ce biais, celle-ci a réitéré son engagement et assuré qu’elle fera ce qui est en son pouvoir pour être à la hauteur de la mission qui lui est confiée. Et la soirée a pris fin dans un climat  festif.      

Teddy GANDIGBE

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *