.
.

Le triomphe de la vérité

.

Can 2013: Le Nigeria sacré champion d’Afrique pour la 3ème foi


La joie nigériane juste après le coup de sifflée final

Les Super Eagles ont remporté ce dimanche à Johannesburg leur 3e couronne de champion d’Afrique de leur histoire. Les coéquipiers de Sunday Mba, unique buteur de la soirée, ont battu le Burkina Faso (1-0) au terme d’un match bien maitrisé.

Le Burkina Faso ne goutera pas au plaisir d’un premier sacre continental, c’est le Nigeria qui va pouvoir accrocher une 3 étoile de champion d’Afrique à son maillot. La deuxième pour Stephen Keshi, sacré en tant que joueur en 1994 et dorénavant en tant qu’entraîneur. Il n’est que le deuxième homme à réaliser un tel exploit après l’Egyptien Mahmoud El Gohary. Le Nigeria est venu à bout du Burkina Faso ce dimanche sur la pelouse du National Stadium de Johannesburg qui avait fait le plein (1-0). Privés d’Emmanuel Emeniké, co-meilleur buteur de cette CAN avec 4 réalisations, les Nigerians ont dominé cette finale. A la 7e minute, le défenseur Ambrose ouvrait les hostilités en envoyant une tête au-dessus. Et la lourde frappe non-cadrée d’Aristide Bancé à la 24e minute ne devait pas faire oublier que c’était bien le Nigeria qui se montrait le plus dangereux dans cette 1ère période. Une 1ère mi-temps marquée par de nombreuses approximations techniques, signe de la tension et de la pression caractéristique d’un tel rendez-vous. Et c’est justement sur une prouesse technique, un enchaînement de toute beauté, que la rencontre allait basculer. Suite à une mauvaise sortie de Keba Paul, Victor Moses s’infiltrait dans la surface burkinabè, son tir contré terminait sa course dans les pieds de Sunday Mba. Le joueur d’Enyimba enchaînait alors un coup du sombrero sur Mohamed Koffi avant de reprendre de volée du pied droit. Un enchaînement qui ne laissa aucune chance au gardien burkinabè Daouda Diakité (1-0, 39e). Un avantage que ne lâcheront plus les Super Eagles.  Lors de leur 1er affrontement dans cette CAN, les deux équipes avaient fait match nul 1-1 avec une égalisation du Burkina Faso dans les dernières secondes grâce à Alain Traoré. Mais aujourd’hui, le sauveur n’était pas sur le terrain ! Et c’est bien le pays le plus peuplé d’Afrique, le Nigeria qui peut exulter. Les Super Eagles sont champions d’Afrique.

Mathias Combou

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *