.
.

Le triomphe de la vérité

.

Réaction du NEP-Mixalodo au sujet de la polémique autour des propos du Chef de l’Etat:Le 1er opposant à Yayi appelle au boycott du front unifié


Les déclarations de soutien au chef d’Etat béninois ne finissent pas de pleuvoir. Pour montrer à l’opposition béninoise combien Boni Yayi compte d’amis parmi le peuple, Paul Gnimagnon et les militants du parti Nouvel Elan Pour la Patrie-Mixalodo (NEP-Mixalodo), ont tenu à donner leur son de cloche.

Paul Gnimagnon, président du parti Nouvel Elan Pour la Patrie-Mixalodo (NEP-Mixalodo)

« S’il est vrai que certains propos du président de la République peuvent fâcher les compatriotes indexés, de même, ceux-ci doivent reconnaître que les informations qui lui sont parvenues peuvent le fâcher et l’ont fâché ». C’est en ces termes plus qu’explicites que Paul Gnimagnon a expliqué les propos du chef de l’Etat objet de toutes les interprétations depuis le 1er Aout dernier.

Partant du fait que le chef d’Etat béninois est un homme et qu’il ne peut en aucun cas être parfait, les militants du Nouvel Elan Pour la Patrie-Mixalodo (NEP-Mixalodo), appellent les compatriotes béninois qui se livrent à des interprétations douteuses suivies de déclarations non fondées à prendre leur mal en patience.

Aussi, appellent-ils toutes les forces vives de la nation béninoise à œuvrer aux cotés du chef de l’Etat pour que le Bénin ait plus de chance d’atteindre un développement durable. A ceux qui se croient le droit de le juger, le Nouvel Elan Pour la Patrie-Mixalodo (NEP-Mixalodo), par la voix de Paul Gnimagnon explique qu’il est ‘’incontestable que Boni Yayi reste le président de tous les Béninois sans exception, qu’ils soient de l’opposition ou de la mouvance jusqu’au terme de son mandat constitutionnel.

En tant que tel, il a droit au respect dû à son haut rang. Même si un citoyen a le droit d’exprimer son opinion tel que reconnu par la constitution du 11 Décen1bre 1990, il doit se limiter à l’exercice de son droit dans la civilité et dans le respect de la légalité et des institutions républicaines, le Président de la République étant une institution constitutionnelle.

Pour finir, le NEP-Mixalodo appelle tous les Béninois et toutes les Béninoises à ne pas s’associer aux mouvements visant à déstabiliser le Bénin, ceci pour la préservation de la paix et pour la sauvegarde des acquis démocratiques.

Nafiou OGOUCHOLA (Coll.)

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



One thought on “Réaction du NEP-Mixalodo au sujet de la polémique autour des propos du Chef de l’Etat:Le 1er opposant à Yayi appelle au boycott du front unifié

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *