.
.

Le triomphe de la vérité

.

3ème édition de la Nuit des Oscars des Sportifs:Le football béninois absent du tableau des récompenses (Pas de successeur pour Fadel Suanon)


Il n’y aura pas de lauréats en football lors de la 3ème édition des NOS. Une situation qui confirme l’état critique du football béninois dû à la crise née le 20 décembre 2010.

Fadel Suanon ne connaitra pas le 1er septembre prochain son successeur. Désigné comme le meilleur footballeur de l’année 2011, le jeune attaquant buteur en série des Pétroliers du Mogas 90 maintiendra encore son titre pour un an au moins.

Puisque la Fbf ne sera pas honorée à l’instar des douze autres fédérations sportives désignées et dont les meilleurs athlètes seront récompensés. Sur la liste, on retrouve les fédérations d’athlétisme, de boxe, de handball, de judo, de karaté do, de natation, de tennis, de tir à l’arc, de volleyball et de wushu. La Fbf n’y figure donc pas. Il faut passer à la catégorie des « Anciennes Gloires » pour constater la présence de la discipline reine.

Seule une ancienne gloire de football apportera un trophée à la discipline. Au soir du 1er septembre prochain au palais des congrès de Cotonou, la jeunesse footballistique du Bénin ne sera pas célébrée. Seuls, ses parents seront à l’honneur.

Pas parce que les jeunes béninois ne s’intéressent pas au football. Mais simplement à cause de la guerre de leadership qui secoue l’instance dirigeante du football béninois depuis le 20 décembre 2010. Elle a conduit à la paralysie totale de ses activités. Tout au long de l’année 2012, seul un championnat qualifié de transition a tenté d’animer la scène du sport roi.

Mais à cause du boycott de certains clubs et la montée forceps d’autres en division supérieure, les rancœurs se sont exacerbées. Cette situation qui perdure depuis bientôt deux ans n’a rien apporté de positif à la famille du football béninois.

Un pays comme le Bénin, qui a participé déjà à 3 Can, récompense ses athlètes et on ne compte aucun footballeur. Il va donc de la responsabilité de tout citoyen béninois de lutter pour la résolution de cette crise dont les conséquences ne font que tomber chaque jour.

Christophe KPOSSINOU (Coll.)

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *