.
.

Le triomphe de la vérité

.

Après les réactions outrées contre Boni Yayi:Le parti Alafia dénonce l’UN


Dans la série des réactions et contre-réactions nées de l’interview controversée du Chef de l’Etat le 1er août dernier, celle du parti Alafia est tombée mardi dernier. C’était à l’INFOSEC devant les hommes et femmes de médias. Les responsables du parti Alafia ont, en effet, prononcé une condamnation sans ambages des propos de l’Union fait la Nation (UN) au sujet de l’interview du Chef de l’Etat.

Le porte-parole, Robert Orou Yorouba, présentant la déclaration de son parti, a rejeté par exemple l’appel lancé par l’UN en faveur d’un front unifié de l’opposition. Après avoir rejeté en bloc les propositions phares faites par l’UN pour sortir de l’impasse politico-économique du Bénin, le parti Alafia se pose des questions : « Pourquoi autant de démagogies et de myopie ? Pourquoi un tel revirement d’objectifs ? Pourquoi l’UN a décidé d’arracher la parole à sa propre jeunesse qui pourtant, lui annonçait sa détermination à faire la politique autrement? ».

Et au parti de répondre en posant d’autres questions dont on connait l’orientation : « Pourquoi c’est YAYI Boni qui a été élu en 2006 et non les actuels leaders super expérimentés de l’UN ? Quelle est la vérité par rapport à la rumeur selon laquelle les leaders actuels de l’UN auraient adopté une stratégie de ni YAYI ni HOUNGBEDJI au pouvoir en 2011 ?

Quel est le poids réel de l’UN aujourd’hui sans la RB et le PRD ? » Ces attaques en règle se sont soldées par des conseils donnés au regroupement de l’opposition à qui le parti Alafia demande sa propre autocritique. Tout en réaffirmant son soutien « indéfectible » à Boni Yayi, le parti demande à la classe politique « toute tendance confondue », de rechercher un dialogue franc et sincère.

Olivier ALLOCHEME

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *