.
.

Le triomphe de la vérité

.

Intrigues au Palais de la Présidence contre le secrétaire général du gouvernement:Le SGG Eugène Dossoumou victime d’intrigues dans l’entourage de Yayi


Le succès du secrétaire général du gouvernement dans l’accomplissement de sa mission auprès du chef de l’Etat n’est pas du goût de tout le monde au Palais de la Présidence. En effet, selon certaines indiscrétions, le SGG Eugène Dossoumou est victime depuis plusieurs mois de jalousie voire de dénigrement de la part de certains membres de l’entourage de Boni Yayi.

Ainsi, certaines personnes entendent œuvrer de sorte à ternir son image en remettant en cause le bien-fondé de ses initiatives dans le sérail présidentiel. Et, à cet effet, c’est la responsabilité désormais confiée à Eugène Dossoumou de livrer le contenu du Conseil des ministres qui suscite le plus grand courroux au sein de certains proches du Chef de l’Etat.

Estimant qu’à travers cette charge, le SGG s’érige en porte-parole officieux du gouvernement en lieu et place de Marie-Elise Gbèdo dont l’une des attributions est de porter la parole de l’équipe gouvernementale, les détracteurs de Eugène Dossoumou s’activent dans l’ombre pour que le Chef de l’Etat le dessaisisse de cette attribution.

Or, en décidant de rompre avec les habitudes pour confier au SGG le compte-rendu du conseil des ministres, Boni Yayi a juste fait l’option d’inscrire le Bénin dans la lignée des autres pays où l’un des rôles du secrétariat général du gouvernement est la rédaction du compte-rendu du conseil des ministres et sa lecture à l’opinion publique. Cette décision de Boni Yayi a, d’ailleurs, tôt fait de rallier à sa cause nombre d’observateurs de la vie publique béninoise.

En effet, pour ces derniers, la rédaction du compte-rendu de la séance du Conseil des ministres par le SGG et la lecture par un membre du gouvernement a permis de voir certains des préposés à la tâche montrer des lacunes en étant en déphasage avec le contenu du compte-rendu. Aussi, en confiant au SGG la charge de rédiger et de lire le compte-rendu du conseil des ministres, Boni Yayi a-t-il pris une décision de bon sens pour l’amélioration de l’image de son équipe.

Des récriminations relatives à la gestion du coton

Les manœuvres contre le secrétaire général du gouvernement ne se limitent pas seulement à la lecture du compte-rendu du conseil des ministres. En effet, les détracteurs du SGG ont désormais fait l’option d’évoquer la responsabilité de Eugène Dossoumou dans les difficultés enregistrées dans le déroulement de la campagne cotonnière 2012-2013. Le rôle du SGG y est d’autant plus grand qu’il fait partie du Comité interministériel d’orientation (CIO) chargé de suppléer l’absence de l’Association interprofessionnelle du coton (AIC) dans la gestion de cette campagne.

 Pour nombre d’analystes, de tels propos ne témoignent que de la volonté de nuire au secrétaire général du gouvernement. Car, selon ces derniers, en raison de l’influence qu’exercent les ministres dans ce comité et surtout la portion congrue réservée au SGG, tout porte à croire qu’aucune responsabilité ne saurait être attribuée à ce dernier dans les initiatives du CIO qui a vocation, sous l’impulsion du Chef de l’Etat secondée par son ministre de l’Agriculture, à chercher les voies et moyens pour redorer le blason de la filière coton au Bénin.

Somme toute, l’entière confiance dont bénéficie le SGG de la part du Chef de l’Etat dans la réalisation de sa mission au Palais de la Présidence suscite bien des convoitises et engendre de multiples coups-bas. Et, selon toute vraisemblance, ces manœuvres peinent à faire douter des compétences intrinsèques de ce cadre plusieurs fois salué par l’Etat pour ses mérites et son dévouement dans l’accomplissement de sa mission républicaine.

Jean-Claude D. DOSSA

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



One thought on “Intrigues au Palais de la Présidence contre le secrétaire général du gouvernement:Le SGG Eugène Dossoumou victime d’intrigues dans l’entourage de Yayi

  1. Taatiianna

    Hemné Subri avait découvert une chose importante qu’il raconte dans son témoignage .
    Quel est cette chose qu’il a découvert ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *