.
.

Le triomphe de la vérité

.

Déclaration du Secrétaire national à la communication du Parti social démocrate, Coach Stanislas Houngbedji:« Le Toilettage de la Lépi est une nécessité impérieuse avant les municipales de 2013»


Le Secrétaire national à la communication du Parti social démocrate (PSD) et membre de la cellule de communication de l’Union fait la Nation, Coach Stanislas Houngbedji était hier, dimanche 15 avril 2012, l’invité de l’émission « Cartes sur table » de la radio Océan FM. A l’occasion, il a passé en revue plusieurs sujets de l’actualité nationale avant d’insister sur le toilettage de la Liste électorale de la liste électorale (Lépi).

Que vous inspire le dernier remaniement technique du gouvernement ? Nous sommes plus ou moins habitués au remaniement de Yayi. A y voire de très près tous les Ministères clés ont connu en 6 ans au moins 4 à 5 Ministres, ceci a pour conséquence l’instabilité décisionnelle. Se prononçant sur la nomination du Dr Issifou Kogui Ndouro au ministère des Affaires présidentielles, l’invité estime qu’elle doit être analysée comme un « désaveu à l’ancien ministre de la défense nationale ou une promotion qui fait de Kogui un vice président qui ne dit pas son nom »,

Quelle position avez-vous par rapport à la révision de la Constitution du 11 décembre 1990 ? Pour le Secrétaire national à la communication du Parti social démocrate, Coach Stanislas Houngbédji, « le contexte national et international ne s’y prête pas ». Dans ses explications, il estime que « le contexte national est caractérisé par une procédure mal enclenchée et caractérisée par l’exclusion des acteurs politiques de l’opposition.

Au niveau international, les cas nigérien avec l’ex président Mamadou Tandja et sénégalais Abdoulaye Wade en disent long avec une révision opportuniste de la loi fondamentale. C’est pourquoi il prône l’appropriation de la proposition du président du PSD Amoussou Bruno qui invite à faire le point des problèmes qui se posent et de l’autre côté de susciter un débat national et inclusif impliquant les acteurs politiques de tous bords, la société civile, les professeurs d’universités etc.

Pour le secrétaire national à la communication du PSD, le toilettage de la liste électorale permanente informatisée (Lépi) avant les municipales de 2013. Il a, à cet effet mentionné ses griefs tels que l’absence du rapport de la mission des Nations-Unies qui a séjourné au Bénin en février-mars 2010 sur le terrain, l’absence de transmission de fichier électoral entre la CPS/LEPI et la CENA, les inquiétudes et avertissements de la Conférence épiscopale dans le Message des Evêques sur la LEPI, les excuses du Chef de l’Etat au peuple béninois…

Au regard des ces insuffisances, Coach Stanislas Houngbédji propose de « vulgariser le contenu des rapports transmis au président Yayi, inviter les populations à aller retirer les cartes déjà établies mais non retirées en 2011 afin d’éviter les doublons, enrôler si possibles les omis des différentes phases précédentes, apurer la liste et sortir la liste définitive.

Wandji A.

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *