.
.

Le triomphe de la vérité

.

Renvoi au sein de la commission des lois de l’examen de la loi fondamentale:La révision de la Constitution bloquée à l’Assemblée


Vue partielle des députés lors de la clôture de la première session extraordinaire de l’année 2012

Réunis en commission hier lundi 2 avril 2012, les députés membres de la commission des lois, de l’administration et des droits de l’homme ont rejeté toute idée de révision de la constitution du 11 décembre 1990. Ils exigent qu’un consensus soit réalisé autour de la question avant toute révision constitutionnelle.

Les députés membres de la commission des lois, de l’administration et des droits de l’homme se sont penchés hier lundi 2 avril 2012 sur le projet de loi portant révision de la constitution. De sources concordantes, on apprend qu’une majorité des commissaires s’est constituée pour dire non à toute révision de la constitution sans un minimum de consensus.

En effet selon nos sources, trois tendances se sont dégagées au cours de ces travaux en commission sur la révision constitutionnelle. Certains députés voulaient que le processus de révision soit enclenché immédiatement. D’autres ont demandé que l’examen de ce dossier soit différé. Mais, il s’est dégagé une majorité de députés qui a demandé le rejet pur et simple de ce projet de révision constitutionnelle.

Un député de la mouvance serait même allé jusqu’à proposer que ce dossier soit mis en veilleuse jusqu’à la fin du mandat du président Boni Yayi. Selon eux, il n’y a pas encore consensus autour dudit projet comme l’exige d’ailleurs la constitution ainsi qu’une jurisprudence de la Cour constitutionnelle. Aussi exigent t-ils que le consensus soit réalisé autour de la question avant toute révision.

Hugues E. PATINVOH

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *