.
.

Le triomphe de la vérité

.

Démantèlement par la Brigade de Recherche du réseau de détournement d’objets saisis par la justice:La redoutable importatrice arrêtée


Grand exploit de la Brigade de Recherche de la gendarmerie nationale ! Elle vient de mettre la main sur une redoutable importatrice de riz qui s’est donnée pour mission de salir l’image du Bénin à l’Extérieur. En effet, il s’agit d’une grande commerçante qui, après avoir bénéficié d’un préfinancement de ses partenaires extérieurs, s’est lancée dans l’importation du riz vers le Bénin.

Mais seulement, en dépit de la floraison de ses affaires, elle a pris sur elle la décision de ne plus honorer ses engagements vis-à-vis de ses fournisseurs. Mieux, elle a disparu de la circulation. C’est ainsi que ces créanciers ont dû saisir une Cour arbitrale pour régler ce litige qui visiblement a sérieusement écorché l’image du Bénin. Condamnée donc à payer tout au moins la moitié des dettes contractées auprès de ses partenaires, la mise en cause s’y oppose, défiant donc tout l’appareil judiciaire.

 Elle n’hésite d’ailleurs pas à jeter à la figure de ses fournisseurs qu’elle bénéficie de solides relations dans les grandes sphères de décision, ce qui lui assure une protection sans faille. Et pour démontrer cette grande protection qu’elle affirme bénéficier, elle n’a pas hésité à briser les scellés des objets saisis par la justice afin de les revendre pour désintéresser dans une certaine proportion, ses partenaires. Après avoir brisé donc les scellés, elle met en vente les objets saisis par la justice et empoche impunément les sous.

Ce comportement a longtemps trainé dans la boue l’image du Bénin qui est considéré par ces partenaires comme un pays sans justice crédible. Après des jours de cabale donc, elle a fini par tomber dans le filet de la Brigade de Recherche de la gendarmerie nationale. Entrée en effet clandestinement dans le pays, elle espérait y ressortir après quelques courses. Mais la Brigade de Recherche était aux aguets.

Pour avoir mis en branle tout leur dispositif de recherche et d’information en place, ces hommes en uniforme ont fini par arrêter cette importatrice qui souille allègrement l’image du Bénin à l’extérieur, faisant donc fuir de potentiels investisseurs du pays. De sources bien informées, elle sera bientôt présentée au Procureur de la République pour s’expliquer sur les faits qui lui sont reprochés. Affaire à suivre donc.

Donatien GBAGUIDI

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



3 thoughts on “Démantèlement par la Brigade de Recherche du réseau de détournement d’objets saisis par la justice:La redoutable importatrice arrêtée

  1. KPONOU Gilles Roméo

    Il est temps que notre pays le Bénin, outre les multiples considérations qui finissent toujours par décevoir (sauf notre Démocratie béninoise), présente de nouveau un visage sans tâche ni rayure à la face du monde et de ses décideurs politiques et financiers.

  2. Mick

    L’investissement au Bénin fait peur pour les locaux, les ressortissants et spécialement pour les étrangers. Je suis moi même étranger, installer au Bénin depuis et j’hésite continuellement à investir ici. Pourtant, il y a plein de choses à faire. Mais le désir du gain à court terme de ses citoyens, la corruption endémique et le désir profond du non-respect des règles établies fait de ce  »cher » pays un endroit ou l’argent ne se sent pas à sa place.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *