.
.

Le triomphe de la vérité

.

Après huit mois de suspension par la Sobemap:33 dockers retrouvent leur emploi grâce au Médiateur de la République


Le Médiateur de la République vient encore d’enregistrer un grand succès dans son rôle de médiation. Il s’agit de la réhabilitation de trente-trois dockers dans leur emploi, après huit mois de suspension par les autorités de la société béninoise de manutention portuaire (SOBEMAP), grâce à l’intervention du Médiateur de la République.

En effet, dans le cadre de la mise en œuvre de l’arrêté portant création et mise en place d’un bureau d’embauche unique pour le recrutement et la gestion de la main-d’œuvre « dockers » au port autonome de Cotonou, une situation conflictuelle est née et à abouti à la suspension pendant huit mois de cinquante dockers de leurs emplois permanents à la société béninoise de manutention portuaire (SOBEMAP). Saisi par une requête datant du 6 juillet 2011 du collectif de ces cinquante dockers suspendus, le médiateur a à son tour saisi le ministre délégué auprès du président de la République, chargé de l’économie maritime, des transports maritimes et des infrastructures portuaires aux fins de leur réintégration.

 Cette heureuse intervention du médiateur de la République auprès de l’autorité compétente a permis, la réintégration effective de trente-trois dockers treuillistes à leurs différents postes de travail et ce depuis le vendredi 4 novembre 2011, soit cinq mois après de l’organe de médiation. Les dix-sept dockers restants n’ont pas encore été réintégrés.

Ce dernier exploit du médiateur vient comme pour confirmer la nécessité et l’importance de l’organe de médiation dans le pays. Et comme le diraient certains, s’il n’existait pas encore, il fallait la créer coûte que coûte. Signalons qu’après leur réintégration, les dockers ont adressé une lettre de félicitation au médiateur.

Hugues E. PATINVOH

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page