.
.

Le triomphe de la vérité

.

Coopération scientifique franco-béninoise:Le Laboratoire français LLACAN enrichit le DSLC de l’Université d’Abomey-Calavi d’ouvrages


Le Dr Eric Adja remettant au Professeur Hounkpatin CAPO les ouvrages de la part du LLACAN-CNRS

La coopération scientifique franco-béninoise vient de s’illustrer par une initiative louable. En effet, le LLACAN, Laboratoire Langages, Langues et Cultures d’Afrique Noire, une Unité mixte de recherches du Centre national de la Recherche scientifique (CNRS) de Villejuif en France, vient de faire don d’un lot d’ouvrages et de revues scientifiques au Département des Sciences du Langage et de la Communication (DSLC) de la Faculté des lettres, arts et sciences humaines de l’Université d’Abomey-Calavi (UAC).

Initiative de Paulette Roulon-Doko, directrice de recherches au LLACAN et du Dr Eric Adja, enseignant au DSLC, chercheur invité au CNRS et récemment promu Directeur de l’Observatoire international des transferts de fonds des migrants des pays les moins avancés (OITFM), cette action vient renforcer la recherche scientifique au Bénin. Réceptionnant les ouvrages, le Professeur Hounkpatin CAPO, Chef du DSLC et Directeur Scientifique du Laboratoire International des parlers Gbe (LABO GBE Int.), s’est montré reconnaissant à l’endroit des donateurs.

Au Dr Eric Adja, il a demandé de transmettre les remerciements de l’ensemble de l’équipe du DSLC au LLACAN, notamment à la Directrice, Martine VANHOVE et son équipe de chercheurs et de techniciens qui ont réussi, au fil des années et à travers des recherches et publications de grande qualité à maintenir haut le flambeau des recherches africanistes en France. Dans le cadre d’un meilleur suivi des travaux de thèses et dans le contexte actuel d’application de la réforme LMD, Licence-Master-Doctorat dans l’enseignement supérieur, le Professeur Hounkpatin Capo n’a pas manqué de souhaiter la mise en place d’échanges réguliers entre chercheurs et doctorants béninois et français.

Pour sa part, le Dr. Eric Adja a souligné que le don livres ne constitue qu’une modeste expression d’une longue amitié entretenue avec les chercheurs du LLACAN, des chercheurs qui l’ont accueilli en leur sein au moment où il préparait son doctorat, notamment Paulette Roulon-Doko, qui fut la Directrice de sa thèse soutenue à Paris en novembre 2005. Une thèse consacrée à la transmission des savoirs traditionnels par la médiation des proverbes fon du Bénin.

Le Dr Eric Adja a promis de continuer à favoriser cet aspect de la coopération scientifique franco-béninoise, à travers un échange de publications scientifiques dans les deux sens, permettant de valoriser la production scientifique béninoise au Bénin d’abord, en France et dans le monde ensuite. « Les technologies de l’information devraient nous permettre de mettre en place une plate-forme de promotion et d’échange de productions scientifiques entre le Bénin, la France et d’autres pays, dans des domaines prioritaires de développement tels que la santé, l’eau, l’énergie, l’agriculture, etc., car l’action efficace de développement doit être guidée en amont par la réflexion scientifique et prospective » s’est ainsi exprimé le Dr Eric Adja.

 Et pour ce faire, le Dr. Eric ADJA envisage de rencontrer prochainement les services de la coopération et de l’action culturelle de l’Ambassade de France au Bénin, afin de discuter de l’existence éventuelle ou de la faisabilité d’un projet en ce sens.

Flore S. NOBIME (Coll.)

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page