.
.

Le triomphe de la vérité

.

Incident dans le département du Couffo:Le « colonel civil » Dévi fusillé à Dogbo


Justicier autoproclamé dans les départements du Mono/Couffo il y a quelques années, le célèbre « Colonel civil » qui a fait trembler plus d’un malfrat a été fusillé dans l’après-midi de ce lundi 07 novembre 2011. De sources dignes de foi, il aurait reçu après plusieurs tirs un dernier qui a fini par l’affaiblir.

 Transféré à l’hôpital de Dogbo où il sera tranféré en raison de la gravité de l’incident, il a été évacué au Centre national Hospitalier universitaire (Cnhu) de Cotonou où il suit actuellement des soins intensifs. En ayant subi la vengeance enfin assouvie de ses victimes, sa mort viendrait sans doute confirmer le fameux adage qui dit : « Que qui tue par épée, périt par épée ».

Tombé dans l’oubli après avoir été embastillé pour ce qui malgré l’approbation des populations reste des meurtres commis au nom de sa loi, le « Colonel civil » continuait vraisemblablement de hanter certains orphelins. Malheureusement ou heureusement, ces derniers ont fait de la vengeance de la mort de leurs proches leur baroud d’honneur en oubliant que « nul n’a le droit de se faire justice ».

Wandji A

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *