.
.

Le triomphe de la vérité

.

Augmentations anarchiques du prix du transport, surcharges et chargement hors parcs:Les conducteurs défient l’autorité et bafouent le droit des usagers


L’augmentation fréquente et anarchique des frais de transport sur les axes routiers du Benin inquiète et interpelle les autorités en charge de la régulation de ce secteur. De plus en plus, les usagers de la route, notamment les passagers sont obligés de débourser presque le double de ce qu’ils paient habituellement pour aller d’un point A à un point B. Par exemple, le transport Cotonou-Porto-Novo et vice-versa est passé de 500 a 800 FCFA.

Parfois même, certains conducteurs exigent 1000 FCFA voire 1200 FCFA à prendre ou à laisser. Les passagers quittant Cotonou pour Bohicon quant à eux doivent désormais payer 2.500 FCFA au lieu de 1200 FCFA auparavant. La situation est devenue très préoccupante et malgré les cris de détresse des populations, les Associations de Consommateurs, les Autorités en charge du secteur ne réagissent. Et pourtant, il existe au Bénin une grille des frais de transport sur les axes routiers ainsi que des structures chargées du respect strict de cette grille. Pourquoi alors cette pagaille sur les parcs autos et à qui incombe cette responsabilité ?

Cette question reste pour l’instant sans réponse. Dans ce méli-mélo, les différents acteurs se rejettent la responsabilité. Pendant ce temps, les populations mécontentes digèrent mal la situation et croisent les bras en attendant que les choses s’améliorent. Pourquoi, comment et à quand la fin de ce calvaire pour les paisibles populations ?

 Pourquoi, malgré la décision du ministre de l’Intérieur, les surcharges, les chargements hors-parcs et autres augmentations anarchiques des frais de transport ? C’est ce que tente d’élucider ce dossier que vous propose la rédaction du journal l’Evènement Précis.

Hugues E. PATINVOH

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page