.
.

Le triomphe de la vérité

.

Installation officielle du Comité intellectuel et scientifique d’appui à l’ARCHA:Maxime Houédjissin obtient l’adhésion des cadres pour la relance du Plateau d’Abomey


Vues : 1

Le Présidium lors de la cérémonie d’installation

C’est officiel ! Le Comité intellectuel et scientifique d’appui aux actions de l’Agence de réhabilitation de la cité historique d’Abomey (CISA/ARCHA) est né. Et c’est depuis lundi dernier à l’occasion d’une cérémonie officielle qui a réuni toute la crème de cadres du Plateau d’Abomey. Par cet acte, Maxime Houédjissin, Directeur Général de l’Archa vient de mettre en œuvre, l’une des recommandations fondamentales faites lors des assises des 20 et 28 janvier 2011 derniers.

Le but visé et exprimé par le Directeur Général de l’Agence à cette cérémonie, c’est d’unir tous les fils et filles du Plateau d’Abomey pour qu’aboutissent dans les règles de l’art, le projet spécial engagé pour la réhabilitation de cette région riche en histoire et chère à tous les Béninois. « l’Archa, c’est l’affaire de tous », a rappelé Maxime Houédjissin à l’assistance fortement mobilisée et constituée des cadres venus pour la plupart du Plateau d’Abomey pour ainsi leur exprimer la nécessité de s’unir autour du développement de la région. Ce Comité désormais installé et composé d’un bureau exécutif de 15 membres est investi de trois missions essentielles.

Et c’est ce qu’a rappelé aux concernés installés, Serge Ekpodessi, chargé à la communication de l’agence, assistant du Dg/Archa. Selon ses explications en effet, en tant qu’organe Consultatif, le CISA/Archa a pour mission de formuler à l’équipe dirigeante de l’agence, des propositions concrètes en matière de conception des projets de développement et de recherche de financements en vue de leur mise en œuvre. Outre sa vocation d’organe consultatif, le Comité intellectuel et scientifique d’appui aux activités de l’Archa est également investi d’une mission de facilitateur.

 En tant que tel, il servira selon Serge Ekpodessi, d’interface entre l’Archa et tout autre organe public ou privé intervenant dans les missions de l’agence. Il est donc chargé à ce titre de faciliter par tous les moyens légaux, les négociations entre l’ARCHA et ses partenaires au développement du plateau d’Abomey. L’autre mission assignée à ce comité, c’est bien celle de médiateur. A ce titre, le CISA est chargé de veiller au bon règlement à l’amiable de tout litige qui pourrait naître de l’accomplissement des missions assignées à l’ARCHA.

Rassuré par la qualité des membres du Comité que sont entre autres des enseignants, des universitaires, des aménagistes, des hommes de culture, des Experts en Développement et consorts, le parrain de l’événement, Nicolas Adagbè a laissé entendre : « Nous sommes sur la bonne voie si je m’en tiens à la qualité des gens qui composent le CISA/ARCHA ». Par la suite, il les a invités à s’investir résolument dans la mission à eux assignée afin que le Plateau d’Abomey puisse réellement amorcer son développement.

Donatien GBAGUIDI

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page