.
.

Le triomphe de la vérité

.

Arrestation et détention arbitraires du président de l’Ordre des avocats du Burundi:Le Barreau Béninois condamne un acte attentatoire à la démocratie


L’arrestation de Me Isidore Rufyiyikiri, bâtonnier de l’Ordre des avocats du Burundi le vendredi 29 juillet puis sa détention jusqu’au jeudi 04 août 2011 suscite l’émoi et l’indignation dans le rang des hommes en robe du Bénin. C’est pour témoigner de ces sentiments que l’Ordre des avocats du Bénin est monté au créneau à travers un communiqué de presse pour condamner fermement la détention de leur collègue et plaider pour le « respect scrupuleux des droits et prérogatives de l’Avocat » dans les pays africains.

Jean-Claude D. DOSSA

                                                                                                                   Communiqué de Presse

Le 29 juillet 2011, le Bâtonnier de l’Ordre des Avocats du Burundi, Isidore RUFYIKIRI a été arrêté dans l’exercice de ses fonctions. Sa détention n’a pris fin que le 04 août 2011.

L’Ordre des Avocats au Barreau du Bénin, par la présente, s’associe aux protestations des Avocats du Burundi et condamne fermement cette détention qui viole les prérogatives de l’Avocat et les instruments juridiques internationaux de protection des droits de la défense et des droits de l’homme.

Il passe par la présente pour inviter les autorités burundaises et celles des autres pays africains particulièrement le Bénin au respect scrupuleux des droits et prérogatives de l’Avocat sans lesquels il ne saurait y avoir de véritable démocratie.

Fait à Cotonou, le 08 août 2011

Pour le Bâtonnier de l’Ordre des Avocats du Bénin,

– Maître Zakari Djibril SAMBAOU, Président de la Commission « Garantie des libertés individuelles et collectives » du Barreau du Bénin;

– Charles BADOU, Président de la Commission « Communication » du Barreau du Bénin.

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *