.
.

Le triomphe de la vérité

.

Descente dans des marchés des départements de l’Atacora/Donga et du Zou/Collines:Le ministère du commerce en lutte contre la vente des produits alimentaires périmés


Sensibiliser les opérateurs économiques sur la nécessité pour eux de mettre sur le marché des produits sains, non périmés et vendre à des prix raisonnables pour ne pas faire une concurrence déloyale à leurs pairs. Tel est l’objectif visé par la Direction de la Concurrence et de lutte contre la fraude du ministère de l’industrie, du commerce, des petites et moyennes entreprises en initiant une descente sur les différents marchés des départements l’Atacora/Donga et du Zou/Collines.

Du 24 juillet au 06 août 2011, l’équipe ayant à sa tête la directrice Mme Louise Sènou, a constaté sur les marchés des Zou et Collines qu’une société de distribution de produits de la Sobebra livre ses produits moins chers que d’autres distributeurs agréés sur le même marché. A en croire la directrice cet état de chose fait que les détaillants ou semis grossistes n’achètent plus chez ceux-là comme cela se doit. Dans les départements de l’Atacora/ Donga, la délégation a procédé au contrôle de la date de péremption des produits de toutes sortes dans les boutiques, magasins et les marchés.

 Au nombre des produits alimentaires concernées, il s’agit du lait, le riz, les pâtes alimentaires, les cubes, des boissons (bière, sucrerie, jus de fruits…), les biscuits, tomates en boîte et bien d’autres conserves. En général, la situation n’est pas aussi alarmante que ça dans ces deux départements du fait du travail qu’effectue la Direction départementale de l’industrie et du commerce (Ddic). Cependant à Tanguiéta une commerçante interpellée pour avoir gardé des cubes périmés dans ses rayons a signalé à l’équipe de contrôle qu’elle les a achetés à Natitingou. Mais la délégation s’est vite rendue dans le magasin en question à Natitingou où d’autres stocks ont été saisis.

 La propriétaire dudit magasin est convoquée immédiatement à la Direction départementale de l’industrie et du commerce (Ddic) pour répondre de cet acte; car elle a vendu sciemment des produits périmés à d’autres commerçants, ce qui est réprimé par la loi. Au terme de cette tournée qui a pris fin par la visite des marchés dans les départements l’Atacora/Donga, Mme Louise Sènou a promis faire le nécessaire pour que cet état de chose soit corrigé.

Emmanuel GBETO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *