.
.

Le triomphe de la vérité

.

Concertation nationale pour l’édification de la paix:WANEP-Bénin œuvre pour une gestion apaisée des conflits électoraux au Bénin


Le présidium à l’ouverture des travaux

Une concertation nationale pour une gestion apaisée des conflits électoraux au Bénin réunit depuis hier, jeudi 28 juillet 2011, plusieurs acteurs politiques, membres de la Société civile, universitaires à l’hôtel du port de Cotonou. Initiative du Réseau ouest africain pour l’édification de la paix (Wanep-Bénin) cette assise de deux (02) jours est placée sous le parrainage du Haut commissaire à la gouvernance concertée, Moïse Mensah.

Après les assises du 08 et 09 juin dernier destinées à poser les jalons de l’élaboration et d’utilisation d’un « guide pratique de réponses aux disputes électorales en Afrique de l’Ouest », le réseau Wanep poursuit ses initiatives en faveur de la consolidation de la démocratie et l’édification de la paix au Bénin et dans la sous-région africaine.

Dans ses propos à l’occasion, le Coordonateur national de Wanep-Bénin et membre du comité d’organisation de cette rencontre, Julien Oussou a expliqué que ces assises traduit le vœu des participants aux travaux de juin dernier avant de se féliciter de l’appui du Fonds d’appui à l’alerte pour la paix de l’USAID dont le concours a été décisif pour la concrétisation de cette concertation.

Pour sa part, la présidente du Conseil d’administration de Wanep-Bénin, Fatoumata Batoko Zossou a expliqué que cette initiative a pour objectif de « réfléchir sur les défis d’une gestion apaisée des différends pouvant provenir des processus électoraux au Bénin ». La mise en place d’un tel cadre est d’autant plus important pour son organisation que, fera-t-elle observer, « la plupart des conflits qui minent la sous-région et qui affectent l’économie et le développement de nos pays sont assez souvent liés aux élections » ; C’est donc pour remédier à cette situation que, explique Fatoumata Batoko, Wanep œuvre pour l’élaboration d’un « guide complet de pratiques électorales » susceptible d’apporter des réponses efficaces et coordonnées aux conflits électoraux.

A la suite de la modératrice de ces assises, Célestine Zanou qui a invité à tirer les leçons des dernières échéances électorales pour améliorer les systèmes électoraux au Bénin, le Haut commissaire à la gouvernance concertée, Moïse Mensah a pour sa part salué Wanep-Bénin pour cette « tâche noble destinée à consolider le renouveau démocratique» et qui accentue la réflexion pour asseoir une culture d’élections libres, transparentes et pacifiques au Bénin .

C’est fort de cet état de fait que le parrain de ces assises a formulé le vœu de voir émerger de cette concertation nationale des propositions réalistes susceptibles de faire rimer élections avec dialogue, paix et avancées démocratiques au Bénin.

Jean-Claude D. DOSSA

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *