.
.

Le triomphe de la vérité

.

Suite aux menaces proliférées par le Chef de l’Etat contre les grévistes de l’Administration:Les centrales syndicales en concertation, projettent de vigoureuses actions contre le gouvernement


Les SG, Pascal Todjinoi ...

... et Gaston Azoua, ainsi que...

Les centrales syndicales jusque-là tenues à l’écart dans le bras de fer ouvert entre les syndicats de base de l’administration publique et le gouvernement entrent bientôt dans la danse. Elles entendent protester vigoureusement contre les menaces proliférées par le Chef de l’Etat, Docteur Boni Yayi contre les agents de l’Administration en mouvements de grève généralisés depuis hier. Et pour y parvenir, tous les responsables syndicaux se sont réunis à la Bourse du Travail du Travail hier pour étudier la situation.

A cette rencontre, un point complet de la première journée du mouvement de grève leur a été fait par leurs syndicats de base. Selon les témoignages de certains agents grévistes, non seulement le message du Chef de l’Etat porte en lui des menaces contre le droit de grève en République du Bénin, mais également la descente de Boni Yayi sur le terrain a exacerbé plus d’un.

 Selon des sources proches des centrales syndicales et des grévistes, des travailleurs ont subi plusieurs formes de menaces lors de la descente du Chef de l’Etat sur le terrain. Des agents grévistes auraient même été bousculés, pratiquement violentés pour n’avoir pas obtempéré aux injonctions données par le Chef de l’Etat dans la nuit du lundi dernier à travers son message d’invite de tous les travailleurs à rejoindre leurs postes de travail respectifs.

 Une fois informées de cette situation qui ne rassure gère, les centrales syndicales ont décidé de se mettre dans la danse pour éviter un piétinement impuni des leurs par le gouvernement. A cette ultime rencontre, tous les secrétaires généraux des différentes centrales syndicales ont mis une stratégie d’actions en place pour venir en renfort à leurs syndicats de base actuellement fortement menacés par le gouvernement.

Avec cette nouvelle donne, le bras de fer entre le gouvernement et les travailleurs semble bien se durcir, la preuve tangible que la tension sociale est bien loin d’être conjurée.

La liste des agents retardataires et absents au poste recensés transmise à Boni Yayi

La liste de tous les agents grévistes ayant observé le mot d’ordre de grève lancé par le Collectif des organisations syndicales de l’administration publique a été relevée hier. Se conformant aux instructions à eux donnés par le Chef de l’Etat, les différents Ministres ont procédé dans la journée d’hier, au recensement intégral de tous les agents retardataires et absents à leurs postes respectifs.

...Kakaï Glèlè de même que ...

... Dieudonné Lokossou menacent.

 

Une fois ces instructions suivies, chaque département ministériel a transmis dans la soirée d’hier, les nom et prénoms des travailleurs concernés au Chef de l’Etat, Docteur Boni Yayi. Des sources concordantes, des réflexions sont en cours pour statuer sur le cas de ces agents qui visiblement ne se sont pas pliés à la volonté du Président de la République. Bientôt, des décisions annoncées amères pour le monde des travailleurs seront prises.

Donatien GBAGUIDI

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page