.
.

Le triomphe de la vérité

.

Rencontre d’affaire entre les hommes d’affaire béninois et indonésiens sur initiative du consul:Les échanges de technologies au cœur des discussions pour booster l’économie béninoise


Mme Modukpè Roumane Toukourou, Consul honoraire de la République de l’Indonésie au Bénin, l’Initiatrice de la rencontre d’affaires

La meilleure formule pour impulser le développement économique au Bénin enfin trouvée ! Et c’est une trouvaille du Consul Honoraire de la République de l’Indonésie au Bénin. Il s’agit de Madame Modukpè Roumane Toukourou qui vient d’initier une rencontre d’affaire entre les opérateurs économiques béninois et indonésiens.

 C’était mercredi dernier à la Chambre du commerce et d’industrie du Bénin (CCIB). Au cœur de cette rencontre, les questions d’échanges de technologies entre les entrepreneurs de la République de l’Indonésie et de la République du Bénin pour une dynamisation de leurs affaires en vue d’un décollage économique réel de leurs pays respectifs. A l’ouverture de cette rencontre, l’initiatrice de l’événement, Madame Modukpè Roumane Toukourou a rappelé aux participants, l’importance de son initiative.

Selon ses propos, il s’agit pour les uns et les autres de discuter sur les possibilités d’affaires, notamment en matière d’échanges de technologies, de nouer des contacts solides pour faire prospérer leurs affaires. En initiant cette rencontre, le Consul Honoraire n’entend surtout pas privilégier exclusivement des échanges commerciaux entre les deux pays. Le but visé, c’est la dynamisation du secteur industriel pour une productivité quantitative et qualitative en vue d’une exportation conséquente, capable de concurrencer réellement avec les produits des autres pays dits développés.

 Et en cela, elle croit dur comme fer que les entrepreneurs béninois ont tout à gagner dans cette rencontre d’affaires. Elle en donne d’ailleurs la preuve. D’abord, selon ses propos, grâce aux efforts fournis, l’Indonésie, jadis classée parmi les pays du Tiers Monde s’inscrit désormais au rang des pays émergents. Et l’un des indices qui le prouvent reste le niveau du développement industriel qui de son avis paraît bien être en avance par rapport à celui du Bénin. De plus, contrairement au Bénin, l’Indonésie dispose d’un marché de consommation beaucoup plus vaste que le Bénin.

La preuve, alors que le Bénin compte seulement environ 8 millions d’habitants, l’Indonésie en dispose 250 Millions, ce qui fait d’ailleurs d’elle, le 3ème pays le plus peuplé du monde. Et c’est fort de ces paramètres qu’à la suite du Consul Honoraire, le Directeur exécutif adjoint du Conseil national du Patronat du Bénin (CNP-Bénin), M. Mohammed Rabiou Salouf, représentant le Président du CNP-Bénin, a invité les participants à manifester une attention soutenue aux échanges en vu d’y tirer le meilleur pour la prospérité de leurs industries.

Il faut dire que trois grandes entreprises indonésiennes sont représentées à cette rencontre. Il s’agit de « Dynea Indria » spécialisée dans les BTP, colle et construction en cuir et en bois, « Rutan », spécialisée quant à elle dans l’équipement en Agriculture et en irrigation, puis enfin « Wijaya Karya Intrade Energi », spécialisée dans la production de l’énergie solaire, de l’énergie piles et des pièces détachées. Il faut rappeler que M. Eby de l’Ambassade de l’Indonésie près le Bénin a également fait le déplacement de la CCIB pour appuyer cette initiative qu’il juge d’une importance capitale pour les deux pays.

Donatien GBAGUIDI

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page