.
.

Le triomphe de la vérité

.

4ème journée des éliminatoires Can 2012 Bénin-Côte d’Ivoire:Les Ecureuils au complet dans la division face aux Eléphants de Drogba


La pression monte à Cotonou à la veille de la rencontre cruciale entre Béninois et Ivoiriens. Les Ecureuils entament cette rencontre dans la division. Les Eléphants déjà à Cotonou depuis hier dans la mi-journée sont favoris mais prudents.

Drogba et Sessègnon, les deux...

... vedettes de cette rencontre au sommet

Ils sont tous là. Sessègnon, le capitaine leader incontesté de l’équipe, Ogounbiyi, Omotoyossi, Bocco, Tchomogo, Koukou, Ahouéya, Bémènou, Adénon, Poté, Chrysostome, Imourou… Ils sont prêts pour cette sortie qui s’annonce la plus importante et la plus difficile de l’année. Mais le calme n’est pas au rendez-vous dans le rang du Onze national. Non seulement il y a eu changement à la tête du ministère de tutelle mais aussi et surtout, la famille du football béninois est divisé depuis le 20 décembre dernier lorsque 12 des 15 membres du bureau exécutif ont démissionné.

C’en est suivi une crise sans pareille depuis l’indépendance du pays en 1960. En ces occasions, le Onze national a coutume de compter sur toutes les composantes de la société béninoise. Dimanche prochain, la fracture sera grande. Les deux camps qui s’affrontent au sein de la fédération béninoise de football seront face-à-face pour le leadership final à la fédération.

Les joueurs eux aussi ont leur préférence même s’ils ne le feront pas savoir clairement. C’est dans cette ambiance quasi insoutenable que le capitaine Stéphane Sessègnon et ses coéquipiers vont défier l’ogre continental à Kouhounou qui ne fait plus peur à aucun adversaire dimanche prochain. En face, la Côte d’Ivoire peut se qualifier directement au soir de cette sortie. Les Eléphants qui totalisent actuellement 9pts après 3 journées peuvent rêver se qualifier à Cotonou.

La formation est au grand complet. Mais il y a tout de même quelques inquiétudes. Il y a quelques absences de taille côté ivoirien. Tioté, Boka, Zokora, Démel, Tiéné… tous des défenseurs vont manquer au rendez-vous de Cotonou. Souleymane Bamba, le défenseur de Leicester et des Eléphants, reste sur ses gardes « Au Ghana, contre le Bénin (2-1), cela s’est bien passé. Mais on a beaucoup souffert. On a très mal joué… nous étions tombés sur un très bon Bénin ».

Les Eléphants ne viennent pas en territoire conquis comme ce fut le cas face au Rwanda et au Burundi. Les Ivoiriens savent qu’il y aura match ce dimanche sur la pelouse du stade de l’Amitié de Kouhounou. Il y a tout de même un fait atypique. Le buteur providentiel de la formation ivoirienne qui n’a jamais évolué à Cotonou est bel et bien là. Il sera peut-être la clé de la rencontre pour les Eléphants.

Didier Drogba et son équipe veulent oublier le mauvais jeu produit à Accra le 27 mars dernier face aux Ecureuils lors de la 3ème journée. En cas de victoire, la Côte va rejoindre la Guinée Equatoriale et la Gabon, pays organisateurs de la Can 2012 et le Botswana, premier pays qualifié sur le terrain. Tout autre résultat que la victoire éloigne les Ecureuils de la qualification.

José Mathias COMBOU

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *