.
.

Le triomphe de la vérité

.

Supposée exclusion de l’Union fait la Nation dans l’installation du bureau:L’UN menace de saisir la Cour et engage le ménage avec la Rb


Amoussou Bruno et ...

...Léhady Soglo

La grande distance de point de vue politique entre l’Union fait la Nation et son composant le parti la Renaissance du Bénin sur l’installation des membres du bureau de l’Assemblée nationale, se confirme chaque jour davantage. Jusqu’à présent à la phase de rumeurs, l’information est indirectement rendue officielle par l’alliance de l’opposition Union fait la Nation.

A travers un communiqué de presse rendu public et faisant le point des décisions d’une réunion de la Conférence des Présidents de l’Union fait la Nation, cette alliance semble ne guère s’estimer représenter au sein de ce bureau installé le 20 mai dernier.

Malgré la présence de Boniface Yèhouétomè élu sur la liste de l’Union fait la Nation dans ce bureau au poste de Deuxième Vice Président, le communiqué de presse de l’Un fait état de « …la formation d’un Bureau de l’Assemblée nationale qui ne comprend aucun représentant de l’Union fait la Nation » et « … décide d’introduire un recours en annulation de ce vote auprès de la Cour Constitutionnelle ».

Par contre, la position de la Renaissance du Bénin à la sortie de la mise sur pieds de ce bureau est une reconnaissance des membres et les déclarations aux allures courtisanes laissaient aisément l’opinion spéculer sur le rapprochement de la Renaissance du Bénin avec le pouvoir.

Une attitude qui n’a pas également échappé à la Conférence des Présidents de l’Union fait la Nation, à en croire le communiqué de presse. « …la Conférence des Présidents a décidé d’organiser dans les meilleurs délais, une séance pour écouter les Responsables de la Renaissance du Bénin à propos des évènements survenus au Parlement dans le cadre de la désignation des membres du Bureau de l’Assemblée Nationale, et qui ont jeté le trouble dans l’esprit de nombreux citoyens sur la cohésion et même la survie de l’Union fait la Nation » a annoncé le communiqué.

Ce qui paraît de toute évidence être l’ouverture d’une procédure disciplinaire au sein de l’Union fait la Nation à l’encontre de la Renaissance du Bénin. Présumant de la gravité de la faute, beaucoup d’observateurs n’excluent pas une exclusion de ce parti de l’UN.

Médard GANDONOU

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *