.
.

Le triomphe de la vérité

.

Séminaire national sur la participation du Bénin aux opérations de paix onusiennes:Cinq jours de réflexions pour une meilleure contribution du Bénin au maintien de la paix dans le monde


Le présidium à l’ouverture du séminaire....

Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Marie Ehouzou a procédé hier, lundi 23 mai 2011 à l’ouverture officielle des travaux du séminaire national sur « la problématique de la participation du Bénin aux opérations de paix » qui se tient du 23 au 27 mai 2011 à Sè. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée à Cotonou en présence du Ministre de l’économie et des finances, Idriss L. Daouda et de nombreuses autres personnalités.

Marquer une pause pour faire le bilan de l’engagement du Bénin dans les opérations de paix. C’est l’exercice auquel sont conviés les participants au séminaire national sur la participation du Bénin aux opérations de maintien de la paix organisées par l’Organisation des Nations Unies (ONU) initié par le gouvernement à travers les ministères en charge des Affaires étrangères, de la Défense nationale, de l’économie et des finances ainsi que celui chargé de l’intérieur et de la sécurité publique.

 Dans ses propos à l’occasion, le directeur général de l’Institut des relations internationales et des études stratégiques (IRIES) du Ministère des Affaires étrangères et président du comité préparatoire de cette assise, Robert Zantan fera observer que « ce forum, en offrant un cadre de dialogue et de concertation à des acteurs issus d’horizons divers, aussi bien militaires que civils, permettra de mener de profondes réflexions sur la stratégie à mettre en œuvre en vue d’une participation plus efficiente du Bénin aux opérations de paix, tant au niveau stratégique, tactique qu’opérationnel ».

Ainsi, selon ses propos, le séminaire se propose de « établir le bilan de la participation du Bénin aux opérations de maintien de la paix de 1994 à ce jour, identifier et analyser les difficultés liées au placement des contingents et cadres civils dans les missions de paix et suggérer des approches de solutions pour une participation plus efficiente du Bénin aux opérations de paix ».

Hôte de cette cérémonie, le ministre des Affaires étrangères dira dans son allocution d’ouverture du séminaire que « pour le Bénin qui est un pays de paix et de justice, la préservation de la paix et de la sécurité internationales reste et demeure un axe stratégique majeur et constant de sa politique étrangère ».

C’est pourquoi, expliquera t-il, «…le Bénin s’associe malgré ses capacités limitées, aux initiatives qui se prennent dans ses enceintes pour prévenir les crises et maintenir la paix ».

Cependant, cet engagement du Bénin en faveur du maintien de la paix à travers le monde se heurte à de nombreuses contraintes. Aussi, est-il apparu urgent d’organiser cette première rencontre depuis 1994 qui marque la participation du Bénin aux opérations onusiennes en vue de favoriser l’élaboration d’un document cadre susceptible de poser les jalons d’une participation béninoise plus dynamique et plus efficace aux opérations de maintien de la paix.

Notons que ce séminaire, organisé avec le soutien du Centre Pearson pour le maintien de la paix (CPMP) du Canada et du Réseau francophone de recherche sur les opérations de paix (ROP) prévu pour prendre fin le vendredi 27 mai prochain, sera marqué par plusieurs activités dont des communications de plusieurs spécialistes.

Jean-Claude D. DOSSA

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *