.
.

Le triomphe de la vérité

.

Renouveau dans les relations politiques au Bénin:Rosine Soglo sourit à Chantal Yayi : les jalons d’une législature apaisée posés


Rosine Soglo et Chantal Yayi ensemble pour une législature apaisée

La 6ème législature de l’Assemblée nationale sera, à bien des égards, singulière. Pour la première fois dans l’histoire politique du Bénin en effet, deux premières dames, l’une déjà retraitée et l’autre en activité se côtoieront au sein du même parlement.

En effet, à l’issue des élections législatives du 30 avril dernier, l’ancienne première Dame, Rosine Vieyra Soglo a réussi à se faire réélire pour la quatrième fois successive sur la liste de l’Union fait la Nation (UN) dans la 16ème circonscription électorale tandis que Chantal de Souza Yayi est parvenue à faire son entrée au parlement pour la première fois en se faisant élire sur la Liste des Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE) dans la 5ème circonscription électorale.

Ainsi, plébiscitées par le vote populaire, les deux dames de fer font partie des quatre vingt trois (83) membres de la 6ème législature de l’Assemblée nationale. Mais, pendant que l’opinion publique s’interroge sur la nature prochaine des relations entre les deux épouses de Chefs d’Etat au sein de l’hémicycle,s Rosine Vieyra Soglo et Chantal de Souza Yayi ont donné un signal fort au cours de la plénière du vendredi 20 mai dernier.

 En effet, malgré la forte tension née à l’occasion de la mise en place du bureau devant conduire aux destinées de l’Assemblée durant les quatre prochaines années, les deux députés ont montré leur proximité à travers de chaudes accolades. Ainsi, à la fin de la séance qui a consacré la réélection de Mathurin Coffi Nago au perchoir de l’Assemblée nationale, la première Dame Chantal de Souza Yayi ne s’est pas fait prier pour aller vers sa devancière au Palais de la Présidence lui témoigner son affection.

 Cette dernière, épuisée par les tractations qui ont eu cours durant la séance, a accueilli avec le sourire sa nouvelle collègue ; toute chose qui a suscité une réaction favorable au sein des autres parlementaires.

Somme toute, à travers cette proximité affichée, les deux Dames posent les jalons d’une législature apaisée durant les quatre prochaines années.

Jean-Claude D. DOSSA

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *