.
.

Le triomphe de la vérité

.

En visite de propagande pour le Chef de l’Etat contesté de Côte d’Ivoire: Des émissaires de Gbagbo renvoyés manu militari du Bénin


Le séjour des sieurs Kisselminan Coulibaly, Coulibaly Zié Oumar, Pascal Soro, Gbané Yacouba, Angenor Youan Bi, Sita Coulibaly et Zaoura Beatrice a été de bien courte durée sur le sol béninois. Dépêchés à Cotonou pour faire la propagande du président sortant  de la Côte d’Ivoire, contesté par la communauté internationale après les élections du 28 novembre dernier, ces individus ont été accueillis à froid par les services de renseignements généraux à l’aéroport Bernardin Gantin de Cotonou et retenus durant quelques heures. Ainsi, s’inscrivant dans la droite ligne de la décision de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) reconnaissant désormais Alassane Ouattara comme président élu de la Côte d’Ivoire, les autorités béninoises ont ainsi fait l’option d’empêcher toute activité destinée à promouvoir sur le sol béninois le président sortant, Laurent Koudou Gbagbo. A en croire les dernières nouvelles, les autorités béninoises ont fait l’option, hier, de reconduire aux frontières les émissaires du président déchu de Côte d’Ivoire conformément à ses engagements vis-à-vis de la Cedeao et de la communauté internationale.

Somme toute, à travers cette attitude de fermeté adoptée par le gouvernement, le Bénin fait l’option de garder intacte son image de modèle démocratique dans la sous-région en ne cautionnant pas la remise en cause des institutions républicaines par Laurent Gbagbo et son clan.

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page