.
.

Le triomphe de la vérité

.

Pose d’empreintes digitales pour la Lépi: Le Général Kérékou se fait enrôler et donne un exemple patriotique


Comme tous les citoyens béninois, l’ancien Président de la République du Bénin s’est aussi convenu au respect des lois électorales en vigueur en République du Bénin. En bon résident béninois,  le Général Mathieu Kérékou s’est fait enrôler  dans la matinée de ce dimanche 21 novembre 2010. Dans les environs de 11heures 05 minutes, l’ancien Président a été accueilli par le superviseur général de la Cps, Nassirou Arifari Bako et le spécialiste des questions électorales de la Miréna, Ibrahim Adam Soulé. A l’occasion, il s’est fait accompagner de son épouse, Marguerite Kérékou, une de ses filles et une délégation impressionnante. Au Cours secondaire « Les Cheminots » de Cotonou, il a obéi  aux exigences de collecte de données biométriques entrant dans le cadre de la troisième phase  de la mise en œuvre de la Liste électorale permanente informatisée (Lépi). A leur arrivée dans ce centre, le couple s’est soumis à la vérification de leur identité. Après avoir décliné son état civil complet, l’ancien Chef de l’Etat est passé à l’étape de la prise de vue ainsi que l’enregistrement des empreintes digitales des deux (02) mains. Au terme de l’opération qui a duré moins de (10) minutes, il a été suivi par l’enregistrement de l’ex-première dame. Après cela, le Président Kérékou a fait une promenade dans le centre. A cet effet, il a  exprimé sa satisfaction de voir être une réalité le processus. Cependant, il a condamné le cadre choisi qui selon lui n’est pas propice pour l’opération d’enregistrement,  un travail aussi important. Son souhait serait de voir l’opération se dérouler dans une salle avec les moyens nécessaires. A sa suite, le Superviseur général de la Cps a évoqué le problème de manque de certains moyens. « Le projet n’a pas prévu de tables et des chaines, c’est ce qui fait que nous utilisons les moyens de bord » a indiqué Nassirou Arifari Bako. De plus, il a ajouté que c’est compte tenu de la qualité des photos qui seront tirées qu’ils ont choisi des abris qui ne sont  pas totalement fermés, mais où il y a suffisamment de lumière pour avoir des photos plus jolies. Toujours en réponse au questionnement de l’ancien Président, le superviseur général a confessé être très ému de cette descente de l’ancien Chef d’Etat. Car pour lui, « le Général n’est pas un pétitionnaire comme les autres ». Il a déclaré que c’est depuis l’extérieur que l’ancien Président a appelé pour notifier de ce qu’il tient à se faire enregistrer. Selon les propos de Nassirou Arifari Bako, le général a tenu donner un exemple pour la jeunesse et au peuple béninois parce qu’il s’agit d’une opération qui constitue une avancée pour le système démocratique béninois. Pour sa part, le spécialiste des questions électorales de la Miréna a réaffirmé la disponibilité de la Miréna à rester fidèle à travers les divers points techniques qu’elle soumet à la Cps. Prochainement, ce sera le tour du Président-Maire, Nicéphore Dieu-donné Soglo.

 Emmanuel GBETO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *