.
.

Le triomphe de la vérité

.

Candidature unique pour la présidentielle: Le Bénin donne l’exemple aux oppositions africaines


 L’un des secrets de la longévité des Chefs d’Etat africains au pouvoir est la désunion des forces politiques qui s’opposent à son régime à l’approche des élections. Depuis ce samedi 10 avril 2010, le Bénin vient de vaincre le signe indien en indiquant aux opposants sur le continent africain la voie à suivre pour aborder les élections. L’opposition Béninoise regroupant les plus grands partis politiques du pays et dont les candidats à la dernière élection présidentielle ont occupé du deuxième au septième rang après le candidat élu, ont désigné ce jour le candidat unique qui représentera le bloc à l’élection présidentielle de 2011. Me Adrien Houngbédji porte désormais le flambeau d’un groupe politique qui lors des derniers scrutins a pesé plus de 52% des suffrages exprimés au premier tour. S’agissant donc de l’exemple Béninois d’union de l’opposition, c’était de toute évidence un cas très complexe car il fallait pour cette alliance sacrifier au moins six candidats d’envergure confirmés comme des parties d’office aux joutes électorales. Adrien Houngbédji avec ses 727000 voix soit 25% du suffrage exprimé en 2006, Bruno Amoussou fort de 489000 voix, Léhady Soglo avec ses 253000 voix, Antoine Idji pourvu de ses 97000 voix, Lazare Sèhouéto 61000voix et Sévérin Adjovi avec ses 53000 voix ont sacrifié leur intérêt individuel pour installer un candidat unique qui pèse mathématiquement aujourd’hui 1.681.933 sur un suffrage exprimé en 2006 de 3.014.167. Après l’exemple démocratique en 1989 qui s’est répandu en Afrique comme une trainée de poudre, le Bénin avec son opposition vient de donner la voie à suivre.

Médard GANDONOU

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



One thought on “Candidature unique pour la présidentielle: Le Bénin donne l’exemple aux oppositions africaines

  1. AKAS79

    Le BÉNIN une fois encore vient de donner une leçon de démocratie pour l’Afrique tout entière. Loin d’être un pari gagné a l’avance pour me Adrien HOUNGBEDJI, car ce dernier loin de toutes les critiques est le vrai baron de cette nouvelle alliance politique,l’élection présidentielle de 2011 sera l’une des plus difficiles que le BÉNIN connaitra pour ses 22 ans de démocratie. Mais une question demeure encore dans nos esprits cette alliance pourra t-elle vraiment restée unie comme son nom avant 2011 compte tenue parfois des ambitions de certains des ténors? Wait and see comme le disent les anglophones……………

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *