.
.

Le triomphe de la vérité

.

Election présidentielle de mars 2011:Des candidatures moins prolifiques et plus crédibles en vue


 La liste des candidats à la prochaine élection présidentielle dans notre pays ne parviendra pas à battre le record de vingt six (26) candidats établi par celle d’avril 2006. C’est le constat qui se découle de différentes analyses au vu de la nouvelle configuration de la scène politique nationale. En effet, au fur et à mesure que cette échéance électorale se profile à l’horizon, le jeu des regroupements et autres accords entre les acteurs de la scène politique met en lumière les perspectives de voir cette élection enregistrer un nombre moyen de postulants à la magistrature suprême du Bénin. En effet, l’effectivité de la convention nationale constitutive de l’Un des samedi 30 et dimanche 31 janvier dernier et le soutien de plus en plus affiché de certains candidats à l’élection présidentielle de 2006 à d’autres probables candidatures, laisse entrevoir la possibilité d’assister à un nombre restreint de candidatures au cours de cette échéance déjà annoncée comme l’une des plus palpitantes de la jeune histoire démocratique du Bénin. A cet effet, l’éventualité d’une candidature unique au sein de la coalition l’Union fait la Nation permet déjà d’envisager un seul porte flambeau de l’opposition entre plusieurs leaders de formations politiques habituées aux joutes électorales notamment Me Adrien Houngbédji du Parti du renouveau Démocratique (Prd), Lazare Sèhouéto de Force Clé, Idji Kolawolé Antoine du Mouvement africain pour la Démocratie et le progrès (Madep), Léhady Vinangnon Soglo, tous candidats en 2006 ou Emmanuel Golou, probable successeur de Bruno Amoussou pour le compte du Parti Social Démocrate (Psd). De même, les soutiens du médecin colonel Soulé Dankoro à l’éventuelle candidature de Abdoulaye Bio Tchané (Abt) , Kamarou Fassassi et Séverin Adjovi à l’Union fait la Nation, Richard Sènou, Me Lionel Agbo, Idrissou Ibrahima et Raphiou Toukourou au Dr Boni Yayi, le décès de Richard Adjaho et la nomination de Luc Gnacadja à la tête d’une organisation onusienne fait le lit à des candidatures soutenues par d’anciens candidats au détriment de celles personnelles. Ainsi, cette situation née de la volonté commune des acteurs politiques d’œuvrer à la crédibilisation de l’activité politique, laisse présager au cours des prochaines joutes électorales, des candidatures de moins en moins fantaisistes, basées sur de véritables projets de société et porteuses de perspectives nouvelles et prometteuses pour l’activité politique au Bénin. Dans cette vision, le regroupement initié par les forces politiques au sein de l’union fait la Nation constitue un précédent salutaire pour notre pays.

Jean-Claude DOSSA

Reviews

  • Total Score 0%



12 thoughts on “Election présidentielle de mars 2011:Des candidatures moins prolifiques et plus crédibles en vue

  1. KOUGBLENOU

    Incontestablement vous faites des analyses pertinantes au plan politique.
    Je pense que les béninois que nous sommes saurons éviter à notre cher pays en barant la route au régime dictatorial en place en choisissant un président digne de l’intelligentia béninois et un président ventilateur comme disait l’autre à l’une de ces occasions
    TAKINGA

  2. Amouro

    Dr Yayi Boni, sache que depuis les USA je te soutiens car je l’ais toujours fais quand j’etais au pays.

  3. dotou

    je suis tres fier de mon pays et surtout fier de l’opposition car dans un future proche nous aurons trois grands mouvements politiques dans notre pays.. GAUCHE MILIEU ET DROITE. c’est fantastique.. du courage les gars ca va aller , j’espere seulement que yayi ne mettra pas en péril notre démocratie..
    à bon entendeur salut..

  4. degbessoun arnaud

    Bonsoir,
    Le tournant que prend la démocratie béninoise commence par inquieter les béninois.Au lieu de penser au vrai problème du pays,on veut faire la politique politicienne.Le président yayi a bien commencé mais la gestion humaine l’a échappé. les membres de l’union fait la nation ont été aux affaires mais aujourd’hui ils accusent le pouvoir en place.ABT n’est pas claire sur sa candidature mais pour ses militants,ils se sont trompés en accordant leurs suffrages au président yayi en 2006.Qu’ils ne viennent pas nous dire en 2016 qu’ils se trompés une autre fois.Où allons nous avec tout ça? Notre pays a besoin de la paix et du développement.Chers politiciens, laissez les querelles et éviter tout propos pouvant porter atteinte à notre démocratie chèrement acquise.

  5. degbessoun arnaud

    Bonsoir,
    Le tournant que prend la démocratie béninoise commence par inquieter les béninois.Au lieu de penser au vrai problème du pays,on veut faire la politique politicienne.Le président yayi a bien commencé mais la gestion humaine l’a échappé. les membres de l’union fait la nation ont été aux affaires mais aujourd’hui ils accusent le pouvoir en place.ABT n’est pas claire sur sa candidature mais pour ses militants,ils se sont trompés en accordant leurs suffrages au président yayi en 2006.Qu’ils ne viennent pas nous dire en 2016 qu’ils se sont trompés une autre fois.Où allons nous avec tout ça? Notre pays a besoin de la paix et du développement.Chers politiciens, laissez les querelles et éviter tout propos pouvant porter atteinte à notre démocratie chèrement acquise.

  6. egbako claude

    c’est un bon signe qui temoigne de la vitalité de la democratie beninoise qui a ete toujours un modèle en Afrique. candidature unique de l’opposition. baisse de candidature fantaisiste. alternance au pouvoir.ca va s’exporter!! reste a pereniser ces acquis et ces avancées. reste a renforcer le coté transparence. surtout le vote des beninois de l’etranger. pour que nous qui vivons a l’etranger puissions exercer pleinement notre droit au vote. car cela n’est pas encore effectif pour les beninois du Burkina faso.

  7. TOGNON

    Je comprends les diverses réactions de nos concitoyens, mais sachez qu’une démocratie n’est pérenne que si elle favorise la croissance économique et l’amélioration du niveau de vie des citoyens( santé , logement, alimentaire , éducation et autres).

    En réalité dans un petit pays comme le Bénin rares sont les hommes politiques qui abordent les problématiques réelles :L’emploi , la croissance du PIB, équilibre de notre balance commerciale, et l’inflation …..

    Nous sommes en 2011 et sincèrement tous les candidats aux élections doivent pouvoir débattre de ces sujets et y apporter des solutions réelles.

    quel est actuellement le taux de chômage au Bénin?
    Combien d’emplois l’économie Béninoise crée en une année?
    Quel est le taux d’inflation au Bénin?
    Comment améliorer le pouvoir d’achat et le niveau de vie des béninois?
    Quels sont les objectifs stratégiques et opérationnels de notre pays?
    Quels sont les choix de politique budgétaire et monétaire possibles pour atteindre ces objectifs ?

    Voilà à mon avis des préoccupations majeures auxquelles tout candidat sérieux doit répondre .
    Mais qu’est-ce qu’on constate?
    Une campagne qui aborde tout sauf ces sujets. Quand on voit le niveau de pollution dans cotonou, le nombre de jeunes sans emplois , les logements qui ne respectent aucune norme, l’état pitoyable de la ville en temps de pluie, l’insalubrité avec ses conséquences , ce que les béninois consomment en alimentaire et autre ….. Je me demande si jamais nous avons eu un chef d’état conscient de nos problèmes.

  8. Richards Tevoedjre

    Salutations à toutes et à tous.Je pense en toute sincerité que les politiciens beninois ne savent pas ou plutot ne mesurent pas trop la portée de leurs discourrs… C’est vrai que le but de tout parti politique est la conquete et la preservation du pouvoir,mais pas la conquete à n’importe quel prix.je suis desolé mais quand vous vous inscrivez dans un processus electoral democratique il faut respecter les règles du jeu.c’est aussi simple. Aujourd’hui à cause de la politique le climat social est deletèrre,crispé… Chers politiques, mettez assez d’eau dans votre vin car on sait quand ca commence mais on ne jamais quand ca fini. J’en appelle au sens de patriotisme et de discernement de chaque beninois(e) pour que la primauté soit accordée au pays. Que ces concepts ‘diaboliques’ de nordiste,de sudiste…et que sais-je encore (…) soient rayés de notre vocabulaire. Le Benin est un et indivisible.Regardons autour de nous; si c’etait à reprendre je crois que mes frères Ivoiriens reflechiraient plus d’une fois avant d’agir. Dieu protège le Benin et la Cote d’Ivoire le pays qui m’a vu naitre.

  9. gabriel

    Maître Adrien, sache que tu a mon soutiens et le soutiens de toute ma famille et de toutes mes colegues.
    Il est tant qu’on donne une chance a Maître Adrien, je sais qu’il peut bien diriger le pays comme cela se doit.
    alors votons tous UN(Union fait la Nation)
    Merci pour la compréhension

  10. Pat ETHICK

    Yayi Boni s’est auto-proclamé Président à l’issu de ces “élections” (peut-on même parler d’élections dans un pays comme le Bénin où le président a la main haute sur la CENA et la cour constitutionnelle?). De toutes les façons, peu importe qui est président. Dans tous les cas, l’entourage de celui qui est élu en profite pour piller les caisses de l’état, directement, de ses propres mains, ou par l’intermédiaire des membres de sa famille qu’il place aux places importantes et qui rapportent – c’est ainsi que l’on peut rencontrer des personnes parfaitement analphabètes dans la fonction publique (Impôts, OBSS, …).
    Pauvre Afrique, pauvre Bénin.
    Quand à moi, expatrié français, je ferme la boutique et je vais m’installer dans un pays plus accueillant.

  11. danssou

    Mr le president je vais vous quelque chose vous s’avé bien que l’election de 2011 n’est bien organisé et puis il ya trop de frod a votre niveau et donc il faut essayer de comprendre les oposant pour que il y a de seconde tout si non il ne faut pas que la guerre vient dans notre pays car au moment ils ont amené la democratie tu na meme pas raivé a devenir le presidant donc la democratie n’est pas venir a ton temp donc il faut ne faut pas que sa se blaisse a ton temp ok si tu ne suivre pas mais conseille de ce soire que tu serais modie par tout les force sur ce terre et sa va aussi suivre t’ais enfant jusqu’a l’eternité
    bonne comprehension

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page