.
.

Le triomphe de la vérité

.

Crise ouverte au sein du parti du Président Emile Derlin Zinsou: L’Honorable Ahossi désavoue l’entrée de l’Undp dans l’Umpp


AHOSSI Léon Comlan (UNDP)Les membres du bureau exécutif national du parti Union Nationale pour la démocratie et le Progrès (Undp), réunis autour de l’honorable Léon Basile Ahossi vice président du parti, membre du bureau politique  de l’Undp, ont procédé samedi dernier à une rencontre avec les professionnels des médias. Au cours de cette rencontre l’Honorable Léon Basile Ahossi au nom des membres du bureau exécutif, s’est prononcé sur la question liée au débat politique national qui agite le parti Undp et son refus d’entrer dans le 3ème gouvernement du Docteur Thomas Boni Yayi . Il a profité de cette sortie médiatique pour donner l’avis des membres du bureau politique national  du parti Undp par rapport à son appartenance à l’Union de la majorité présidentielle plurielle (Umpp).

 L’entrée de Anne Adjaï Cica dans l’Union pour la Majorité présidentielle plurielle (Umpp) divise les cadres de l’Union nationale pour la Démocratie et le Progrès (Undp) . C’est ce qu’ils ont fait savoir samedi dernier. « L’Undp n’est pas membre de l’Umpp. Nous nous engageons à éviter au Parti, une aventure qui le conduise inéluctablement dans l’impasse », a déclaré lors d’une conférence de presse l’Honorable Léon Basile Ahossi pour situer la position de l’Undp. Selon lui, le mandat du bureau exécutif national a expiré et ce bureau ne peut engager le parti dans une décision aussi importante. Il a souligné pour ce fait que Anne Adjaï Cica n’a jamais été mandatée à servir l’Umpp. Pour lui au lieu d’organiser un congrès statutaire et d’élire les nouveaux membres du bureau national de l’Undp, qui pourraient décider de l’appartenance ou non du parti à l’Umpp, les membres signataires des documents de l’Umpp, «ne possédant pas un mandat à vie, décident sans consulter le bureau national d’engager le parti dans une aventure ambiguë». A l’entendre, la démarche normale  serait que le bureau politique se réunisse conformément à l’article 27 des statuts du parti pour discuter de la question et oriente le parti dans le sens voulu par la majorité. Il a souligné que cette volonté de mettre l’Undp devant le fait accompli, a fait que depuis lors, le fossé s’est élargi entre les ‘’Umppistes’’ et les légalistes, convaincus que les textes du parti, doivent être la référence dans la prise de décisions. Sur la question relative à son refus d’entrer au gouvernement, l’Honorable a rappelé qu’il a décliné l’offre non pas parce qu’il n’est pas prêt à servir son pays, mais qu’il ne veut pas être responsable des «disfonctionnements qui caractérisent le régime du changement et de la mauvaise gestion érigée en système de gouvernance avec tout son corollaire de détournement des  ressources de l’Etat à des fins personnelles». L’honorable  rajoute en soulignant qu’il n’est pas désigné par les membres du bureau politique de l’Undp pour occuper un poste ministériel au sein du gouvernement avant que le chef de l’Etat ne porte le choix sur sa personne.  « L’Undp a œuvré pour l’avènement du changement, mais je  n’entend pas violé les textes du parti pour un poste ministériel. » a-t-il déclaré pour signifier son refus d’appartenir au 3ème gouvernement de l’ère du changement.
Emmanuel GBETO
La vérité de Adjaï Cica
La sortie médiatique des cadres de l’Undp serait de l’eau jetée sur le dos du canard. C’est ce qu’on peut déduire des réactions recueillies ça et là auprès des membres du bureau exécutif du parti. En effet, d’après les explications des membres du bureau, les animateurs de la conférence de presse de samedi dernier sont pour la plupart des membres qui brillent par leur absence aux réunions du bureau exécutif, ce qui explique qu’ils sont en retard sur le fonctionnement, soutient Anne Cica Adjai qui se refuse à répondre à ceux qui accusent le bureau exécutif.  » L’Undp a contribué à l’avènement du changement et ne s’est jamais désolidarisé de ce régime même s’il porte des critiques sur la gestion du pays ce qui fait que  certains estiment que notre  parti est dans la mouvance critique « , a précisé la secrétaire général de l’Undp qui estime d’ailleurs qu’il n’y a pas matière à polémiquer dès lors que l’Umpp est un cadre de dialogue. Elue au poste de secrétaire permanent de l’Umpp, Anne Adjaï Cica estime que l’appartenance de l’Undp à la mouvance  depuis que le Dr Boni Yayi a accédé au pouvoir en 2006 ne fait l’ombre d’aucun doute et que dès lors que le conseil national du parti ne s’est pas isolé de cette position politique, il n’y a pas de raison de s’étonner.

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *