.
.

Le triomphe de la vérité

.

Célébration de la fête de l’indépendance à Lokossa: Kérékou boycotte , Zinsou hors du territoire national


Contrairement à Parakou il y a un an, la célébration des festivités marquant l’accession du Bénin à la souveraineté nationale et internationale à Lokossa a manqué de solennité et de ferveur avec l’absence remarquée des anciens président Emile Derlin Zinsou et le Général Mathieu Kérékou. Abonnés absents au rendez-vous de Lokossa, ces deux anciens Chefs d’Etat ont donné un goût amer aux festivités par leur boycott. Selon des sources concordantes, le Président de la République, Dr Boni Yayi a pris toutes les dispositions pour que ses aînés se joignent à lui pour donner un éclat particulier à la fête. L’absence des deux hommes d’Etat montre assez que les contacts pris pour favoriser leur présence à Lokossa n’ont pas porté. Officiellement, aucune explication n’existe sur l’absence de ces anciens Présidents surtout qu’aucune justification n’est donnée pour dire à l’opinion publique les raisons de l’absence de Kérékou et de Zinsou à Lokossa. Selon nos renseignements, et d’après les explications du député G13, Cyriaque Domingo, le Président Emile Derlin Zinsou est hors du territoire national. Cette explication est confirmée par Anne Cica Adjai, la secrétaire générale de l’Undp, parti du président Emile Derlin Zinsou. Nos investigations tendant à connaître des raisons de l’absence du Général Mathieu Kérékou ont abouti sur la présence sur le territoire national de l’ancien Président, mais rien ne nous renseigne sur les mobiles de son boycott de l’étape de Lokossa. Cette absence du Général peut certainement être interprétée comme une marque de protestation de la gestion du pays par le gouvernement du changement surtout que depuis des mois, on soupçonne une certaine colère du Général contre Boni Yayi.  Selon certains observateurs de la vie politique nationale, le Général ne pouvait pas répondre à l’appel de Lokossa pour rencontrer son frère Boni Yayi d’autant plus qu’il ne digère pas jusqu’à présent le silence de Boni Yayi sur le livre dénigrant que la ministre Réckya Madougou a écrit sur lui. D’après nos échanges avec certains anciens ministres du Général Kérékou, l’ancien Chef d’Etat qui n’aime pas les jeux de cache-cache supporte mal ce qui se dit contre lui par les actuels gouvernants.
Gérard AGOGNON

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page