.
.

Le triomphe de la vérité

.

Dossier Cen-Sad: Janvier Yahouédéhou exprime son indignation face au changement


Janvier Yahoudéhou« C’est honteux qu’on en arrive là », s’est indigné l’élu du plateau d’Agonlin,  l’honorable Janvier Yahouédéhou au sujet du dossier Cen-Sad qui défraie actuellement la polémique. Longtemps plongé dans un silence inquiétant, l’homme vient de  sortir de sa réserve pour donner son avis sur cette sulfureuse affaire dans laquelle plusieurs  milliards ont été grugés selon les conclusions du rapport de l’Inspection générale d’Etat (Ige). Très remonté,  l’homme a exprimé sa désolation face à cette situation qui vient d’éclabousser le gouvernement du changement. Bien qu’étant membre de la mouvance présidentielle, Janvier Yahouédéhou n’est pas allé du dos de la cuillère  Pour le député Yahouédéhou, élu lors des dernières consultations électorales sur la liste des Forces Cauris pour un Bénin Emergent (Fcbe), c’est honteux que sous le changement, la corruption refasse surface et qu’autant de milliards soient détournés au grand piétinement des intérêts des populations. Dans son sévère réquisitoire contre cette affaire de plusieurs milliards, Janvier Yahouédéhou invite le Chef de l’Etat à aller plus loin afin que d’autres fossoyeurs de l’économie nationale soient démasqués et soumis à la rigueur de la loi. Et pour cela, l’élu de la 24  circonscription électorale donne des pistes exploitables à Boni Yayi. Selon lui, le Chef de l’Etat doit pouvoir publier les autres dossiers qui nourrissent des polémiques au sein de la population. Janvier Yahouédéhou recommande vivement au Chef de l’Etat d’engager des audits au sein de certains ministères qui à son avis possèdent tout de même des dossiers sales qu’il convient de démasquer. Et comme pour faciliter la tâche au Chef de l’Etat, Janvier Yahouédéhou fait allusion des ministères tels que celui  des transports et des travaux publics, le ministère de la télécommunication, des nouvelles technologies de l’information et de la communication, le ministère de l’Intérieur et de la sécurité publique et bien d’autres. Avec cette défection, on voit bien que le Chef de l’Etat devient de plus en plus solitaire. Car pour qui connaît Janvier Yahouédéhou, il demeure encore pour le régime du changement, une caution morale qui continue d’alimenter l’espoir des populations quant aux vertus de bonne gouvernance que prône le Chef de l’Etat. Avec ses déclarations, on peut également s’attendre à d’autres surprises certainement désagréables pour le Chef de l’Etat surtout que l’homme avait promis investiguer minutieusement pour fixer clairement sa position face au régime du changement. Les prochains jours nous édifieront davantage.
Donatien GBAGUIDI

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *