.
.

Le triomphe de la vérité

.

Sortie médiatique: Gaston Zossou confondu par les scandales sous son mandat


Gaston zossou 1Les velléités affichées par Gaston Zossou dès le début de son entretien du dimanche 19 juillet 2009 avec les journalistes de Canal 3 à offrir en pâture le gouvernement actuel, n’ont point accouché. Les envolées prolixes de l’ex-ministre des télécommunications sous le régime du Général Mathieu Kérékou ont été très tôt étouffées par l’approche comparative qui a été instaurée par les journalistes entre le régime actuel et le régime passé dont est comptable Gaston Zossou. Sur ce plan, l’ex Porte Parole a manifestement perdu sa langue et ses élans. L’exercice a paru extrêmement difficile pour le communicateur du régime défunt. De l’affaire Titan à la gestion scandaleuse de la scission et des partenariats de l’Opt, Gaston Zossou n’a pas eu trop de langues pour se laver et soutenir le régime auquel il a appartenu. Sur le plateau, il s’est, sans doute, rendu compte de l’insignifiance des scandales actuels par rapport à ce que constituaient Titan et autres.

Le scandale Titan
Dans l’affaire Titan qui a eu cours sous le mandat du ministre Gaston Zossou, la Justice américaine  a établi que d’importants paiements illégaux étaient effectués par la société américaine Titan à des membres du gouvernement béninois. C’était un scandale de plusieurs milliards découverts par un Etat étranger dans un projet de 30 milliards Fcfa environ qui a considérablement avilit l’image du gouvernement béninois et par-dessus l’image de Etat béninois. Même si l’ancien ministre des télécommunications a voulu se défendre sur sa non implication, il n’en demeure pas moins vrai que ce scandale a eu lieu sous un ministre nommé Gaston Zossou.

Scandaleuse scission de l’Opt
C’est aussi sous le « règne » de Gaston Zossou que s’est opéré la scission de l’Office des postes et télécommunications (Opt). Cette opération qui s’est révélée scandaleuse et lourde de conséquences aujourd’hui pour la survie de Bénin télécoms Sa. En effet, les décrets portant scission de l’Opt et création des deux entités Poste du Bénin et Bénin Télécoms Sa ont été pris depuis mai 2004. Mais le constat après l’avènement d’un nouveau régime est que la répartition du patrimoine entre ces deux nouvelles sociétés n’a pas été effectuée, ni le bilan de clôture de l’Opt ni le bilan d’ouverture de Bénin Télécoms Sa. Pire, le ministre Gaston Zossou en son temps s’est-il rendu compte que la nouvelle société qu’il a créée au nom de Bénin Télécom Sa n’avait même pas été enregistrée au registre de commerce ? Cette formalité ne sera faite que le 24 mai 2006.

Gestion des licences Gsm
Là encore, l’histoire n’oubliera pas de sitôt ce qu’a fait vivre au peuple béninois la crise dans le secteur Gsm. En effet, le ministre Gaston Zossou dans une bonne mesure a contribué à la libéralisation anarchique du secteur des télécommunications aux opérateurs privés Gsm. L’état grabataire dans lequel était abandonné le secteur a justifié toute la peine et le manque à gagner qu’ont enduré le peuple et l’Etat béninois dans le processus de régulation. Ce qui par ailleurs a engendré beaucoup de préjudices financiers de plusieurs milliards pour l’Etat.
En somme, Gaston Zossou n’était pas dans le bon rôle ce dimanche. L’élocution et l’intonation de vraisemblance connues pour l’homme ont reçu un grand coup face aux scandales soulevés sous le mandat de l’homme. 
Wandji A.

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



One thought on “Sortie médiatique: Gaston Zossou confondu par les scandales sous son mandat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *