.
.

Le triomphe de la vérité

.

Relations tendues entre les béninois de Côte d’Ivoire et leur ambassade: Le Gouvernement s’investit pour le retour de la sérénité


Le ministre EHOUZOU et les protagonistes autour d'une table d'entente

Le ministre EHOUZOU et les protagonistes autour d'une table d'entente

La salle de conférence du ministère des affaires étrangères a abrité dans la soirée du lundi dernier, une rencontre d’échanges entre le ministre Jean-Marie Ehouzou et une délégation venue de la Côte d’Ivoire. Au menu, la situation de crise entre la communauté béninoise vivant dans ce pays et son ambassade.

 

La situation conflictuelle qui prévaut actuellement entre la diaspora béninoise vivant en Côte d’Ivoire et l’Ambassade du Bénin près ce pays ne laisse pas indifférente le gouvernement du Dr Boni Yayi. En effet, suite à sa visite en Côte d’Ivoire en novembre 2008, le Chef de l’Etat a été interpellé par ses compatriotes du climat délétère qui caractérise les relations entre les béninois vivant en Côte d’Ivoire et l’ambassade chargé de leur servir d’interface avec le gouvernement. Aussi, dans sa volonté de favoriser une meilleure implication de la diaspora béninoise dans l’avènement du Bénin émergent, le Dr Boni Yayi a t-il instruit son ministre en vue de la recherche des voies et moyens du retour de l’entente entre les deux parties. C’est donc dans cette optique que le Chef de la diplomatie béninoise, Jean-Marie Ehouzou a initié cette rencontre  d’échanges avec les responsables de ladite ambassade et ceux de la section ivoirienne du Haut Commissariat des Béninois de l’Extérieur (Hcbe) avec la présence notable de trois anciens ambassadeurs du Bénin près la Côte d’Ivoire en l’occurrence Messieurs Houngavou, Ahouansou et Alavo. Ainsi, dans son mot introductif, le Ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration Africaine, de la Francophonie et des Béninois de l’Extérieur a expliqué que ces échanges interviennent après qu’il ait dépêché une mission du 26 janvier au 05 février 2009 en vue de s’imprégner des causes de cette situation qui voile les efforts du gouvernement en faveur des béninois résidents en Côte d’Ivoire. Toute chose qui a révélé la nécessité pour le gouvernement de convier les différents protagonistes à la table de négociation en vue d’une résolution rapide de la crise. Cette séance, qui a pour but de fédérer les synergies au profit du développement du Bénin, annonce déjà l’amorce une nouvelle ère dans les relations entre les Béninois vivant en Côte d’Ivoire et leur représentation diplomatique.
Jean-Claude D. DOSSA

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *