.
.

Le triomphe de la vérité

.

Assemblée Nationale: Encore un énième report de plénière


Le président de l'Assemblée nationale Mathurin NagoLa séance plénière des députés d’hier mardi 7 avril 2009 n’a pu se tenir. Elle a été simplement reportée à jeudi prochain pour cause d’absence des deux secrétaires parlementaires.

La démission du député Chabi Tokou Dari des FCBE pour le G13 continue de semer la panique au sein de la mouvance présidentielle. Refusant d’accepter cette réalité,les élus de la majorité parlementaire se livrent de plus en plus à des actes anti démocratiques. C’est le moins qu’on puisse dire du report de la séance plénière d’hier par le président Mathurin Nago. Pour une plénière convoquée à 10 heures, c’est finalement aux environs de 15 heures 30 que le président de l’Assemblée Nationale est descendu dans l’hémicycle pour annoncer aux députés qu’elle ne pourra plus se tenir à cause de l’absence des deux secrétaires parlementaires. En effet, selon les dispositions du règlement intérieur de l’institution parlementaire, aucune plénière ne peut s’ouvrir en l’absence des secrétaires parlementaires. Selon des sources proches du palais des gouverneurs, le premier secrétaire parlementaire Joachim Dahissiho serait en mission à l’extérieur depuis plusieurs jours. Par contre, la deuxième secrétaire parlementaire madame Amissétou Affo Djobo quant à elle, est présente sur le territoire national. Son état de santé serait défectueux à en croire les explications fournies aux députés par le président de l’Assemblée Nationale. Dès l’annonce de cette nouvelle, plusieurs députés se sont insurgés contre. Ils s’étonnent du fait qu’on dise que leur collègue serait malade alors que la veille lundi 6 avril dernier, elle a festoyé au palais des congrès à Cotonou et les chaînes de télévision de la place l’ont montrée entrain de danser avec d’autres femmes de la mouvance. Pour les députés G et F, il ne s’agit là que des manœuvres dilatoires pour empêcher le déroulement normal de cette plénière surtout que son ordre du jour porte sur deux dossiers assez sensibles ; notamment l’examen du rapport de la commission des lois sur la loi instituant le médiateur de la république ainsi que celui du rapport sur la proposition de loi organique portant modification des articles 11, 16, 18 et 35 de la loi organique n° 92-21 du 21 août 1992 relative à la haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC). A en croire leurs propos, c’est que le président Nago et ses alliés FCBE conscients de ce qu’ils ont échoué dans leur quête permanente de retrouver une majorité au sein de l’hémicycle, essaient de jouer aux prolongations jusqu’au moment où ils réussiront à avoir le plus grand nombre de députés de leur côté avant d’aborder l’examen desdits dossiers. Réussiront-ils ? L’avenir nous le dira. Ce qui est pour le moins regrettable pour l’instant, c’est que l’Assemblée Nationale 5ème législature reste bloquée et présente ainsi une image peu reluisante au sein de l’opinion.
Hugues E. PATINVOH (Coll.)

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *