.
.

Le triomphe de la vérité

.

Prétendue disparition de munition au domicile d’un député: Djibril Debourou dément et clarifie


L'Honorable Djibril Debourou

L'Honorable Djibril Debourou

Suite à l’information relayée par la presse le mardi 17 mars 2009 et faisant état de la disparition d’un chargeur de munitions de son garde de corps, le député Djibril s’inscrit en faux contre cette information et donne sa version des faits.
«J’ai été très surpris par cette information, parce que mon garde de corps n’a perdu aucune munition. Il y a à mon domicile une garde et parmi les agents qui montent la garde, l’un est rentré chez lui avec ses munition ce qui est normal parce que c’est chacun qui prend la responsabilité de ses munitions. On aurait volé ses munitions chez lui, il s’agit d’un chargeur. Moi je n’en ai pas été informé et selon la hiérarchie de l’argent, c’est depuis le 28 février qu’il n’aurait pas retrouvé son chargeur. Donc l’éventuel vol a été constaté depuis le 28 février dernier et c’est le 10 mars qu’il a prévenu sa hiérarchie qui du reste dit n’avoir aucune preuve de ce qu’il a réellement été volé. Contrairement à ce qui ce dit depuis ce mardi matin, mon garde de corps n’a pas perdu une seule munition, le vol n’ pas eu lieu dans mon domicile, mais je ne sais pas d’où est parti cette information. Je peux me permettre que cela ressemble d’ailleurs à beaucoup de chose parce que c’est le député Débourou et il faut l’épingler».
Propos recueillis par Hugues Elphège Patinvoh

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *