.
.

.

Polémique sur le rapport Adjaho: Le Zou réclame le Département du Danhomey


Richard Adjaho, Président Commission de Découpage du territoire

Richard Adjaho, Président Commission de Découpage du territoire

(Force d’Action Politique pour le Développement (FAPD) lance une mobilisation générale pour la cause)

La dénomination « Département du Zou » est foncièrement remise en cause. Les populations d’Abomey et des cinq autres communes composant le nouveau département du Zou à la suite du découpage Adjaho, exigent avec vigueur pour leur département le nom « Danhomey ».


Pour Force d’Action Politique pour le Développement (FAPD), le groupe qui est porteur de cette réclamation, cette exigence répond à « … un devoir de mémoire et une valorisation culturelle et touristique » du territoire qui pourra du fait de sa seule dénomination, constituer un pôle d’attraction touristique et un hommage à l’histoire nationale d’un peuple dont la bravoure a dépassé les limites du Bénin. Pour les tenants de cette thèse, la dénomination ZOU est totalement en déphasage avec les réalités sociogéographiques et culturelles des six communes qu’elle couvre. « La composition actuelle du nouveau département rend dès lors, automatiquement caduque et inappropriée la dénomination ZOU » soutiennent-ils. Pour Martin Ahouandogbo, représentant du Fapd, cette déclaration de communiqué de presse n’est que la première phase d’une série d’actions qui a commencé par la saisine de la Commission de découpage, le Président de la République pouvant aboutir à une grande marche de protestation en cas de non accession à cette requête. L’homme soutient que cette exigence contrairement à celles observées qui portaient sur le fond même du découpage, ne remettant en cause que la dénomination, doit pouvoir être concédée sans délai. 
Médard GANDONOU

COMMUNIQUE DE PRESSE

DEPARTEMENT du DANHOMEY et non du ZOU !

Force d’Action Politique pour le Développement (FAPD) débarrassant sa démarche actuelle de toute polémique de contestation des critères de découpage des nouveaux départements territoriaux ainsi que du choix de leur chef lieu, est assurée que toute entreprise nouvelle d’aménagement du territoire doit essayer dans la mesure du possible, de donner un contenu non seulement économique, géostratégique, politique aux différents choix mais valoriser la dimension culturelle et historique des localités.
A cet effet, les  forces vives du Plateau d’Abomey, regroupant les six (6) communes (ABOMEY, AGBANGNIZOUN, BOHICON, DJIDJA, ZA-KPOTA, ZOGBODOMEY) constituant aux termes du projet de découpage territorial de la Commission Adjaho, le nouveau département du Zou, tout en saluant les multiples actions du Chef de l’Etat le Dr Boni Yayi pour un meilleur aménagement territorial dans notre pays, tiennent à attirer l’attention de la Commission de découpage sur sa responsabilité historique dans la dénomination du nouveau département du ZOU.
Si cette dénomination échoit actuellement à notre territoire par héritage du vieux découpage, force est de reconnaître que la réalité culturelle ou naturelle que partage le moins ces 6 communes, est le fleuve ZOU qui avait donné son nom  département ZOU et qui ne constitue plus un trait fondamental  d’identification de ce territoire. La composition actuelle du nouveau département rend dès lors, automatiquement caduque et inappropriée la dénomination ZOU pour des communes qui ne manquent guère d’attaches cultuelles, culturelles ou sociogéographiques entre elles. Notamment le royaume Danhomey qui couvrait plus ou moins les 6 communes retenues par la Commission comme le département du Zou et où les Rois disposaient tout au moins de résidences privées, stratégiques ou militaires.
C’est  donc pour un devoir de mémoire et une valorisation culturelle et touristique de toutes les communes composant le nouveau département du Zou, que les forces vives de Force d’Action Politique pour le Développement (FAPD) exigent de la Commission Adjaho :
– une requalification nominale du département du ZOU qui doit être appelé Département du DANHOMEY
– une extension systématique de ces paramètres évoqués dans les autres départements où il est possible ne serait-ce que nominativement, de valoriser le patrimoine historique et culturelle.
En tout état de cause, Force d’Action Politique pour le Développement (FAPD) se réserve le droit dans les prochains jours de passer par tous moyens légaux pour mieux faire entendre et prévaloir sa préoccupation fortement partagée par les populations  des communes considérées.

Pour Force d’Action Politique pour le Développement (FAPD)

Martin AHOUANDOGBO




3 thoughts on “Polémique sur le rapport Adjaho: Le Zou réclame le Département du Danhomey

  1. allotchenou tonagnon

    Je prierais les membres de FAPD á trouver une autre dénomination á notre département.Celle ne lui convient,car la signification n’est rien d’autre que l’image de la traitrise.Peu importe le nom,l’essentielc’est le bien-etre des populations.Mais si par ce changement de nom,il n’y aura plus un seul citoyen qui dorme á jeûn,tant mieux.Mais de grâce,attaquez-vous aux choses plus sérieuses en prenant exemple sur Maxime HOUEDJISSIN:

  2. BOSSOU justine

    Est ce qu’on ne peut pas créer deux départements dans le zou, Agbangnizoun-Abomey-Djidja (département du dahomey) et Zogbodomey-Bohicon-Zakpota (département du zou)?
    Et puis, compte tenu de la signification du mot danhomè, ne pensez vous pas qu’il faut trouver un autre nom?

  3. Athanase Legonou Adjasse

    A mon humble avis, je ne crois pas que cela necessite un debat specifique. C’est tout simplement une reclamation logique et historique. Ce n’est pas une nouvelle « invention » de nom que je sache, surtout que les faits de motivation de la reclamation sont indeniables. Je suis natif d’Abomey, et ce serait tout simplement juste de voir ce nouveau departement symbolise par son nom historique, car c’est egalement une recette uncontournable pour le tourisme au Benin.

    Anthony Athanase Legonou Adjasse
    President / CEO de PEMMEDIS-GROUP
    & Pesident / CEO De Allied African Nations Chamber of Commerce
    New York, USA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *