.
.

Le triomphe de la vérité

.

Ruée des membres de l’opposition vers la mouvance présidentielle: Des espions autour de Boni Yayi


Trop brusque et tBoni Yayi contraint à prendre des mesures exceptionnelles pour exéciuter son programme rop beau pour être vrai ! Cette ruée subite des initiateurs de Goho-Bohicon, il y a quelques jours, convaincus d’une nécessité de faire partir le Chef de l’Etat le Dr Boni Yayi du pouvoir, vers ce même pouvoir le temps d’un éclair, impose multiples interrogations.
En effet, juste  au lendemain des séminaires du 28 et 29 novembre 2008 à Goho-Bohicon initiés par les tenants d’une nouvelle tendance politique opposée à l’actuelle approche de gouvernance et de gestion des biens publics, certains barons et formations politiques membres des Alliances G4 et G13 ont, en dépit des différentes recommandations de Goho-Bohicon, multiplié des actes tendant à plus les rapprocher du pouvoir exécutif. Dans cette série, c’est le député Domingo du G13 qui, en première position a essayé de profaner ce que l’opinion nationale avait déjà tendance à considérer comme une historique alliance.   A la suite d’une curieuse audience à lui accordée par le Président de la République malgré l’interdiction librement consentie par les Alliés de Goho-Bohicon sur les rencontres unilatérales avec le Chef de l’Etat, l’Honorable s’est confondu à sa sortie d’entretien, dans une litanie encenseuse du locataire de la Marina. A sa suite, ce sont d’autres députés de l’Alliance G13 qui s’apprêtent à réaffirmer publiquement leur soutien sans faille au Chef de l’Etat.
Le revirement le plus époustouflant reste l’alignement de la Renaissance du Bénin derrière le bloc de la majorité présidentielle à l’Assemblée nationale la semaine dernière lors du vote de modification de la Loi organique de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (Haac). Ainsi donc, la Rb a voté contre son bloc G4 et s’est alliée à l’ennemi de la veille. Et tout ce discours mémorable du leader charismatique de la Rb Nicéphore Soglo ce jour à Goho, il y a moins de deux mois, vitupérant les légèretés de gestion de Boni Yayi relevait-il désormais du passé ? Mieux, quelques voix très proches de la Renaissance du Bénin annoncent même quelques représentants de ce parti dans le prochain gouvernement du Chef de l’Etat quand bien même un communiqué à polémique du parti a essayé de repréciser la position du Parti, sans réussir à évacuer toute la nébuleuse qui entoure ces rumeurs. 

Attitude d’espion !
Tout ce scénario qui est développé actuellement dans la ruée des ex-barons G4 et G13 vers le pouvoir du Dr Boni Yayi ressemble de fort belle manière une stratégie d’espionnage savamment planifiée pour atteindre l’actuel Chef de l’Etat en plein de son talon d’Achille. L’élan de Goho les 28 et 29 novembre 2009, la profondeur des discours, l’engagement individuel des participants reflétaient un état d’âme réel, confessaient les sentiments profonds des cœurs, criaient, plus que n’en disent les mots de conclusion, l’aspiration vivante de constituer une opposition au gouvernement du Dr Boni Yayi. Alors on s’interroge en face de tous ces revirements, ce qui peut de sitôt absoudre tous les péchés du régime Yayi pour les rendre aussi attrayant pour la bande des opposants ? On se rend compte au détour de quelques confessions de quelques politiciens dans le secret de ces variations, que la cause est attendue dans le rang des Alliés de Goho et que la phase actuelle de la stratégie est la dislocation pour mieux pénétrer le système Yayi. Ils sont donc en mission d’espionnage avec des tâches diverses. Certains se rallieront à la Mouvance pour éviter le piège de l’essoufflement  avant les échéances électorales de 2011, les autres serviront à fragiliser le pouvoir au moment ultime de règne, en se désolidarisant du pouvoir.
Plutôt donc que de penser exclusivement à l’effritement des G et F, il serait plus prospectif de commencer par envisager la piste du travail d’espionnage qui pourrait être enclenché au grand dam du futur candidat Boni Yayi aux présidentielles de 2011.
Médard GANDONOU

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



2 thoughts on “Ruée des membres de l’opposition vers la mouvance présidentielle: Des espions autour de Boni Yayi

  1. Moukadam ADAM(Cuba)

    Le virement spectaculaire de certains gros morceaux de l’opposition m’interpelle de savoir si un loup ne rode t-il pas la bergerie? Seule les politologues peuvent essayer d’apporter des approches de reponses car le pdt Dr YAYI et Mme SOGLO en savent le virage que prendra la scène politique béninoise à court et à long terme.De toute façon,pourvu que le pays soit « UN » car un défit commun nous attend:l’émergeance du BENIN,ce n’est pas seulement l’affaire YAYI BONI,sinon de nous tous citoyens béninois.
    A bon entendeur,…………………..

  2. contribuable

    salutation à vous,
    je ne sais pas ce que l’on veux finalement. voulez les choses on vous les donnent et vous avez encore peure de prendre. vous cherchez la tête de toutes les maries du pays, vous voulez avoir tous les députés parlementaires pour que les lois du Gouvernement ne soit plus bloquée, vous voulez que les hommes politiques se ralient à vous pour former un bloque qui gagne et qui construise ensemble notre beau pays. Maintenant les gens viennent; vous avez le budget qui est comme çà voter 100% par les députés et les personnalités ose faire des déclarations de soutien à l’ation Républicaine du Chef et vous vous inquiétez? Dieu a tout crée mais le diable détruit; cela n’a pas empêcher Dieu d’être le Père de la création. Lire Génèse (la Bible). Il faut prier quad Dieu donne il a donné il va succiter même les ennemies pour vous soutenir et vous bénir. C’est spirituel! ne soyez pas inqiêt. Priez et écoutez Dieu il t’a fait une promesse. lire Josué 1 (la Bible)
    Soyez Bénis Monsieur le Chef etn’écoutez et ne regardez pas les hommes. ils sont « tous ».
    Que Dieu vous soutienne au nom de Jésus Amen!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *