.
.

Le triomphe de la vérité

.

Qualité et coût de la téléphonie mobile: Les opérateurs GSM sommés de changer de comportement


Au terme d’une étude qu’elle a commanditée afin de contrôler le trafic des réseaux d’interconnections nationales et internationales des opérateurs GSM au Bénin et évaluer la tarification et la qualité de service des réseaux GSM au Bénin, l’Autorité Transitoire de Régulation des Postes et Télécommunications a fait une série de recommandations aux opérateurs GSM qui ont reçu injonction de corriger leurs dérapages avant la prochaine mission d’audit.
 Pour atteindre ses deux objectifs, l’Autorité Transitoire des Régulation des Postes et Télécommunications a dû faire recours aux compétences du Centre Régional de Maintenance des Télécommunications de Lomé. L’audit révèle un écart entre les tarifs affichés et ceux pratiqués. Au terme des études effectuées, le rapport fait sur les trafics des réseaux d’interconnections nationales et internationales des opérateurs GSM au Bénin est accablant. Il ressort des conclusions dudit rapport que c’est un marché de dupes que les opérateurs de téléphonie mobile ont conclu avec l’Etat béninois car ils ne respectent pas le cahier des charges qu’ils ont signé. Pire encore, les tarifs pratiqués sont aux antipodes de ceux annoncés. En effet, constate la commission d’enquête, le tarif le moins cher pratiqué actuellement est de 50f  par l’opérateur BBCOM. Le plus cher reste  94,5 Fcfa par Libercom. En intra-réseau, en inter et à l’international, le jeu du plus malin est plus pernicieux  car c’est  77,92f qui est le prix pratiqué entre réseaux.  Ce constat alarmant inquiète le Président de l’Autorité Transitoire de Régulation, Firmin Djimènou. «  Cette situation, a-t-il confié, m’amène à m’interroger sur la cohérence de la structure des prix au niveau des différents opérateurs. L’écart nous paraît trop grand et l’un des objectifs que nous nous fixons, c’est de voir pourquoi il y a ce grand écart et d’inviter les opérateurs des réseaux à les corriger dans l’intérêt des consommateurs ». Les défaillances constatées n’ont pas laissé indifférente l’autorité transitoire de Régulation qui a fait une série de recommandations  à l’endroit  des responsables des réseaux en activité chez nous :
– Pour MTN, la taxation des tentatives d’appel MTN qui aboutissent sur un abonné BBCOM occupé, non en service ou éteint, devra être corrigé.
– Pour MOOV, le système de sauvegarde des informations relatives au nombre d’abonnés doit être corrigé
– Pour BBCOM, il est important qu’il se dote de toutes les plateformes nécessaire pour le contrôle du réseau et la gestion de la qualité de service.
– Pour GLO, l’opérateur  à la fin de ses installations, devra mettre en place des équipements permettant d’effectuer des contrôles de tout genre, ce qui n’est pas le cas actuellement.
– Pour Libercom, pour assurer un écoulement fluide du trafic, Libercom doit procéder à l’extension de ses équipements pour en augmenter la capacité pour réduire les taux d’échec et favoriser la fluidité des communications.
 Les autres recommandations formulées à l’ensemble des opérateurs GSM portes sur la transparence de la tarification, l’accélération de la couverture nationale et l’augmentation des capacités des équipements des réseaux installés au Bénin.

L’escroquerie démantelée 
Le vent a soufflé et on a vu l’anus du héron. Comme cet adage populaire peulh, l’enquête commanditée par l’Autorité Transitoire de Régulation a permis de mettre désormais à nul le vaste réseau de manque de transparence entretenu par les opérateurs GSm. Les consommateurs sont désormais convaincus qu’ils font l’objet d’une vaste escroquerie de ces gestionnaires de  téléphonie mobile qui s’enrichissent sur leur dos. En plus de l’étude, l’Etat doit désormais mettre fin à ce désordre.  
Gérard AGOGNON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *