.
.

Le triomphe de la vérité

.

4ème édition de l’Ecole internationale Copromaph: La Cipma apprécie les problèmes fondamentaux de l’enseignement des Mathématiques


(Le Ministre de l’enseignement supérieur François Abiola lance les travaux)

La Chaire internationale en Physiques Mathématique et Applications (Cipma-Chaire Unesco) tient ce mercredi 29 octobre 2008 la quatrième édition de l’Ecole internationale sur les problèmes contemporains en Physique Mathématiques. C’est à travers un colloque organisé par la Cipma en collaboration avec l’Association des Professeurs de Mathématiques du Bénin (Apmb).

C’est autour du thème « Les problèmes fondamentaux de l’enseignement des Mathématiques aux Etats Unis d’Amérique et au Bénin » que la Chaire internationale en Physiques Mathématique et Applications (Cipma-Chaire Unesco) à travers son Ecole internationale sur les problèmes contemporains en Physique Mathématiques dénommée Copromaph en collaboration avec l’Association des Professeurs de Mathématiques du Bénin (Apmb) tient sa quatrième édition de Copromaph. Pour cette édition, la Cipma a l’honneur de compter parmi ses invités qui animeront les enseignements un Expert de rang mondial en la personne du Professeur Gerald GOLDIN de Rutgers university des Etats-Unis.
Pour le Président Titulaire de la Cipma le Professeur Norbert Hounkonnou, le défi est que « Cent ans après le Chercheur Einstein, le prochain Einstein soit un africain ». Une dizaine d’Etats ont répondu au rendez-vous de Cotonou avec au total une soixantaine de participants au colloque. Il s’agit essentiellement du Cameroun, de la République Démocratique du Congo, de la Cote d’Ivoire, du Ghana, du Niger, du Nigeria, du sénégal, du Togo et du Bénin.
Pour le ministre de l’enseignement supérieur François Abiola, « la Cipma mérite d’être soutenue€¦ ». Il précise en outre que son « €¦département ne ménagera aucun effort pour apporter son soutien à l’organisation des conférences Copromaph €¦et en Novembre 2009, des dix ans d’existence des conférences Copromaph€¦ ».
Cette forte mobilisation des pays de la sous région ont permis au ministre Abiola de conclure que « €¦les conférences Copromaph ont un caractère international et que la cipma jouit d’une très bonne réputation dans la sous région ».

Médard Gandonou

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *