.
.

Le triomphe de la vérité

.

Effondrement de la façade du Cic-Cotonou: Nécessité d’Experts indépendants pour situer les responsabilités


Le Hall du Cic s’est-il effondré à la suite d’un processus naturel de vieillissement engendré par la corrosion des poutres ou d’un surcharge des poutres du fait des travaux en cours de réfection en cours? L’interrogation reste entière au regard des développements qu’a connu cette affaire depuis le désastre.
Le dossier de l’effondrement de la façade du Centre International de Conférence de Cotonou semble à son tour, attraper le virus actuel de la banalisation et de l’étouffement des grandes affaires au Bénin. Après la succession des déclarations et tirs croisés, dans un alliage argumentatif technico-partisan, entretenus d’une part par les techniciens et contrôleurs en opération sur le champ du Cic, et d’autre part par le ministre de l’urbanisme et le Maire de la municipalité de Cotonou, le citoyen béninois est en droit de se demander après la scène à quoi s’en tenir. Aucune conférence de presse, aucune déclaration technique, aucune spéculation d’esprits éclairés n’a jusque-là réellement et définitivement fixé les acteurs de Btp et l’opinion publique sur les réelles causes de cet effondrement sans être contesté et taxé de partisans.
Et pourtant les dommages pour la société s’estime en termes de vies humaines, et de dizaines millions pour L’Etat et le contribuable béninois.

Cultiver une « culture de responsabilité »€¦.
Dans les pays où la culture de responsabilité est communément partagée, le constat de l’effondrement du hall du Cic doit être suivi sans délai de la mise sur pieds d’un Comité d’enquête composé d’Experts indépendants pour conclure de façon irréfutable sur les causes de l’effondrement de cet immeuble et déterminer les responsabilités. A défaut de ce comité, l’Etat béninois a offert des scènes de démonstrations techniques dont les Experts sont issus d’un starting-block pré étiqueté. Dans cette quête de vérité, l’on ne doit avoir comme acteurs ni ceux qui ont flirté avec les couloirs de passations des marchés, les entreprises qui exécutent les travaux ou même les représentants de l’Etat  en mission de contrôle ou autres sur le chantier. Il s’agit de véritables experts de Btiment et Travaux Publics, de réputations respectables dans le corps qui déposera un rapport qui pourra valablement soutenir éventuels limogeages ou démissions. C’est seulement à ce prix que l’Etat contribuera à la réalisation consciencieuse des travaux publics dans notre pays, loin des intrigues de corruptions.
Médard GANDONOU

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *