.
.

Le triomphe de la vérité

.

Chantier voie Godomey-Sortie Abomey-Calavi: Le ministre Zinzindohoué prend le pouls de l’avancement des travaux


Le ministre des travaux publics et des transports M. Armand Zinzindohoué est descendu sur le chantier de l’autoroute de Godomey-Sortie Abomey-Calavi. Occasion hier pour le ministre et sa suite de constater l’état d’avancement des travaux et de donner des instructions fermes à l’entrepreneur pour le respect des cahiers de charge et du délai requis pour livrer l’ouvrage.

Le 23 avril dernier, l’entrepreneur en charge de l’exécution des travaux de l'(autoroute de Godomey-Sortie Abomey-Calavi a été reçu par le chef de l’Etat, le Dr Boni Yayi. Au cours de cet entretien avec la Haute autorité, l’entrepreneur a pris l’engagement d’accélérer les travaux de construction de cette autoroute à partir du 05 mai 2008. c’est pour constater de visu si l’entrepreneur a respecté ses engagements que le ministre Armand Zinzindohoué est descendu sur le chantier. Il s’agit de voir si le rythme d’exécution des travaux a augmenté. Cette visite du ministre des travaux publics vise aussi à  constater  l’état d’exécution des travaux. Le ministre et la délégation de techniciens qui l’accompagne ont pu constater que les travaux se déroulent normalement mais à un rythme qui ne rassure pas encore quant au respect des 24 mois pour livrer l’ouvrage. Le ministre Armand Zinzindohoué a aussi constaté que l’entrepreneur procède à l’élargissement de la plate-forme, au remblai des stabilisation et au décapage de la voie. La visite a également permis au ministre de prendre le pouls des ateliers de préfabrication des daleaux et le laboratoire géotechnique  installés par Reynolds  Construction Company, la société qui exécute les travaux.   Selon le ministre Armand Zinzindohoué, la «vitesse de croisière n’est pas atteinte». «Nous voulons que le rythme soit accéléré», a dit le ministre à l’entrepreneur. Pour que la route est une bonne assise, le ministre Armand Zinzindohoué a donné des instructions fermes pour que le décapage de certaines parties de la voie soit plus profond. Le ministre a laissé entendre que cette autoroute est importante pour le transport au Bénin et les travaux doivent s’exécuter dans le délais requis. Pour le ministre des travaux publics, il n’a pas de problèmes de financement des travaux. D’après ses explications, le financement est assuré en grande partie par l’Union européenne et l’entreprise ayant en charge des travaux n’a aucun problème quant à l’argent pour exécuter le travail. Le ministre Armand Zinzindohoué n’entend du tout pas que le délai soit dépassé d’un seul jour. Il a souligné que les travaux ont démarré le 15 novembre 2007 et l’entreprise Reynolds  Construction Company doit pouvoir livrer le chantier le 15 novembre 2009.
Christophe D. ASSOGBA

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *