.
.

Le triomphe de la vérité

.

Ong People Online: « Nous Å“uvrons pour l’émergence des entreprises béninoises »


Mme. Theresa CARPENTER, Directrice Technique de l'ONG People OnlineNée de la volonté de jeunes béninois soucieux de combler le fossé numérique entre le Bénin et les pays occidentaux, l’Ong People Online bénéficie en l’espace de quelques années de présence d’une renommée qui augure d’un avenir radieux pour notre pays. A travers cet entretien, M. Bertrand Sondjo et Mme Theresa Carpenter,  responsables de cette structure, nous parle de l’Ong, de ses réalisations et des perspectives en faveur des différents secteurs d’activités de notre pays.

L’Evénement Précis: Monsieur, Madame Présentez vous à nos chers lecteurs qui ont soif de vous connaître ?
Mme. Theresa CARPENTER, Directrice Technique de l’ONG People Online
: Merci, monsieur le journaliste. En effet, je me prénomme Theresa Ann et mon nom de famille est CARPENTER.  J’étais une volontaire du Corps de la Paix et j’ai été sollicitée dès la fin de mon service par le Docteur MITCHIKPE Comlan Evariste Simon et Monsieur Bertrand Donhoué SONDJO tous membres fondateurs de l’ONG People Online pour assurer les fonctions de Directrice Technique de ladite ONG qui n’était pas encore née. J’ai fait mes études supérieures à l’Université de Maryland à College Park aux USA. Je réside actuellement au Bénin et je m’y plais bien. Je laisse le soin au Directeur Exécutif de se présenter.

M. Bertrand SONDJO, Président et Directeur Exécutif de l’ONG People Online : Après la présentation de ma collaboratrice permettez moi aussi de vous dire merci. Sans trop discourir  on m’appelle Bertrand Donhoué SONDJO et je suis un Béninois originaire d’Agonlin. Un « touche à tout »  comme vous le constaterez. D’abord informaticien autodidacte sinon que je suis un pur produit de l’Université d’Abomey Calavi où j’ai fais une maîtrise en droit option Sciences Politiques et Relations Internationales, je suis membre fondateur de la Mission pour une Vision Patriotique et membre fondateur du Skilled English Club. Je suis en train de finir un master en Gestion des Ressources Humaines à IIM Université. Et depuis juillet 2007, j’ai été élu à la tête de l’ONG People Online pour un mandat de trois ans.

Monsieur le président de l’ ONG People Online, parlez- nous un peu de votre structure ?
M. SONDJO : Merci, Monsieur le journaliste. Pour  répondre à votre question, je dirai que l’objectif global de l’ONG People Online est d’Å“uvrer à l’émergence des entreprises béninoises pour un Bénin émergent en leur donnant plus de visibilité  et de crédibilité sur la toile mondiale.  Le siège de l’ONG People Online est dans le 8ème arrondissement de Cotonou, au Quartier Tonato dans Maison SONDJO Montcho Firmin Carré n°1400IH. Sa boîte postale est le 03 BP 2736 Cotonou, et elle est joignable au 229 97  72 47 81 ou encore au  229 90 05 14 36.
– L’ ONG People Online veut permettre notamment aux structures béninoises évoluant dans des secteurs d’activité comme le tourisme, l’éducation, les médias et l’informatique à se doter à moindre frais de site web professionnel et opérationnel afin d’être plus visibles et plus crédibles. Ainsi, nous pouvons citer les sites web comme celui de la Route des Pêches, de l’Hôtel Bariba Blaya, des quotidiens comme : Nouvelles Mutations, Le Pays Emergent, l’artiste Di Valgo Jez et bien entendu le site de L’évenement Précis, disponible à  www.levenementprecis.com .
– Elle désire aussi venir en appui aux collectivités locales impliquées dans la décentralisation  ainsi que les syndicats, ONGs et associations de la société civile en les aidant également à se doter de site web toujours à moindre frais. A ce titre nous pouvons citer les Mairies d’Avrankou et d’Adjohoun.
 People Online donne des formations gratuites en actualisation des données sur les sites dotés de système de gestion de contenu afin de permettre aux structures de la place détentrices de ces sites avec système de gestion de contenu d’être beaucoup plus autonomes dans l’actualisation de leurs données.

Pouvez vous nous dire un peu les difficultés que vous rencontrez dans l’accomplissement de vos activités ?

M. SONDJO : Certainement. Nous devons dire que eh… ! Nous avons conscience de la précarité dans laquelle évoluent les petites et moyens entreprises béninoises.  Malgré leur bonne foi, de temps en temps, en dépit du coût bas que nous pratiquons déjà, ce n’est toujours pas facile pour eux ; raison pour laquelle certains d’entre eux n’arrivent toujours pas à honorer leurs engagements financiers  mais nous finissons toujours par nous entendre. Nous travaillons avec les entreprises et les associations pour réduire les charges de leurs sites web et nous ne sommes pas du tout opposé pour leur faire les conditions. D’un autre côté, hormis les web designers occidentaux qui nous aident dans la réalisation des maquettes de sites, nous ne bénéficions pas encore d’aides ou de subventions de la part de l’Etat ou d’organismes de quelque nature que ce soit. Nous aurions bien voulu faire plus et nous cherchons toujours les voix et moyens pour aider au mieux les structures de la place. L’une des difficultés majeures et d’ailleurs partagée par tous est celle de la coupure intempestive du courant électrique qui prévaut actuellement dans la ville de Cotonou. Quand il y a coupure du courant, vous ne pouvez plus faire grand-chose en dépit de votre onduleur. Ensuite il y a l’épineux problème du débit des connections au pays. Les fournisseurs d’accès Internet de la place font beaucoup d’efforts certes mais  nous pensons qu’ils se doivent d’améliorer la qualité du service fourni. A la limite, les coupures de courant et de connexion sont assez énervantes. Le fait d’avoir à se rendre dans le cyber café d’à côté alors que vous avez vous aussi votre propre connexion est difficile à accepter. Mais ne nous appesantissons pas trop sur les difficultés car nous restons convaincu qu’avec un peu plus d’effort nous les surmonterons ensemble. Laissons plutôt Madame CARPENTER vous faire état des projets d’avenir si vous voulez bien.

Madame voulez vous bien nous faire échos des perspectives de l’ONG People Online ?

Mme. CARPENTER : Avec plaisir. Nous venons de finir les tests d’un ambitieux projet qui nous tenait vraiment à cÅ“ur ; il s’agit des sites perso que People Online offre gratuitement sur la plateforme www.samourafrique.com . Il suffit pour l’internaute d’aller s’inscrire sur SamourAfrique pour accéder à toute la documentation afin de faire les mises à jour de son site perso du genre : dupont.samourafrique.com . Je dois souligner qu’une version avancée des sites perso existe déjà sur SamourAfrique mais cette fois ci non gratuite. Avec cette version de site perso, vous avez une grande capacité, vous pourrez même mettre de l’audio, voire de l’audiovisuel sur votre site, vous avez une formation gratuite; très pratique pour les collégiens, les étudiants et les artistes africains.

Lancez un appel à vos cibles.

M. SONDJO : Eh ben ! J’espère avoir répondu à vos préoccupations et je vous remercie une fois encore pour l’intérêt que vous portez à nos activités. Si vous souhaitez en savoir plus sur  People Online, rendez vous simplement sur notre site en tapant www.ongpeopleonline.org. Nous demandons à toutes les couches socio professionnelles d’avoir confiance en nous et de s’unir à nous pour accompagner le grand vent de changement qui souffle sur le Bénin pour une réelle émergence de toutes les structures désireuses d’évoluer avec les TICs. Merci une fois encore, monsieur le journaliste.
Propos recueillis par Agognon Gérard,

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page