.
.

Le triomphe de la vérité

.

Douze ans après son premier feuilleton: Retour triomphal d’AZIZA


Le prophète tenant ici la croix d'Aziza, son bton de commandement    Voyage à travers un vaste projet de coup d’Etat d’Aziza aux Chef d’Etats africains
Après le succès éclatant du feuilleton « AZIZA », le réalisateur Egbakotan-Assogba Egbakoku précédemment connu sous le nom de Romain Assongba revient avec un nouveau film. D’une durée de 2 heures 30 minutes, le nouveau produit réalisé propulse son auteur après la destruction de la suite des séries du film Aziza il y a douze ans.

« Aziza, le premier prophète de Dieu, le premier Président de la République d’Afrique ». C’est le titre du chef d’Å“uvre du chercheur anthropologue et réalisateur, le Docteur Egbakotan-Assogba Egbakoku qui sera connu du public dans quelques jours. Le produit qu’il a réalisé dans son propre studio est le fruit de plusieurs années de travaux de recherche scientifique d’anthropologie appliquée sans précédant après le sabotage et la destruction des bandes de la suite du film Aziza. Le premier feuilleton « made in Benin » qui dans les années 96 a secoué les écrans de la télévision nationale. Confiant en l’avenir, et après 12 ans de réclusion le réalisateur béninois s’est résolument donné au travail et sort une grande Å“uvre qui est un vaste projet de coup d’Etat d’Aziza aux Chefs d’Etat africains.

Une leçon aux gouvernants africains
Le nouveau film du réalisateur  Egbakotan-Assogba Egbakoku est une leçon pour les Chefs d’Etat africains qui hésitent encore à croire à l’Unité africaine. Tourné à Dassa, à Egbessi (Glazoué), à Sahouè (Mono), sur les plages de la mer à Cotonou, ce feuilleton de six épisodes de 26 minutes est d’une qualité exceptionnelle. Le héros du feuilleton, prophète a inventé la croix d’Aziza, l’incarnation des énergies de tous les ancêtres (d’Afrique, d’Asie, d’Europe, d’Amérique de l’Océanie) de tous les temps toutes religions confondues. Une croix qui est l’annonce de la fin des guerres inter religions. La théologie azizaïste est basée sur réconciliation de l’homme avec Dieu par nos ancêtres pour la paix. A cet effet, il existe depuis quelques temps, un pèlerinage azizaïste dans les Saintes d’Aziza à Dassa qui a servi de site de tournage à l’actuel feuilleton. L’aspect positif de ce film, c’est qu’il porte sur l’avenir de l’Afrique, un continent pauvre, secoué par les guerres et des coups d’Etat€¦Le Docteur Aziza a élaboré un projet de la constitution de la République d’Afrique. Un projet qui tranche nettement avec les expériences de l’Oua dans les années 60 et récemment de l’expérience de la naissance de l’Union Africaine. Selon le réalisateur du film, ces institutions africaines n’ont jamais eu une théorie politique. « Le syndicat » des chefs d’Etats africain se réunit en conférence pour décider de l’avenir de l’Afrique. La doctrine politique du docteur Aziza s’appelle le Faraïsme ( la Fondation Africaine de la République d’Afrique) qui est en mouvement politique qui Å“uvre à la débalkanisation de l’Afrique. Selon le mouvement faraïste, les 54 Etats de l’UA ne sont rien d’autre que les Républiques afro-bismarckiennes qui ne sont rien d’autres que les héritages de la conférence de Berlin de 1885. Aucune union n’est possible sans la balkanisation. Tous les Etats sont donc sous l’influence du principe de la conférence de Berlin comme tel, ils ne peuvent  pas défendre les intérêts de l’Afrique. Le réalisateur prend à témoin, les guerres tournantes sur le continent africain. « Si Houphouët Boigny avait soutenu le docteur N’Krumah dans la création d’Union d’Afrique, est-ce qu’il aurait aujourd’hui la guerre en Côte-d’Ivoire ?», s’est interrogé   Aziza. Un retour triomphal cinéaste béninois qui a, avec ses propres moyens réalisé ce nouveau film qui sera diffusé dans toute l’Afrique et dans le monde entier. Une initiative que le gouvernement doit appuyer surtout en ce moment où tout est mis en Å“uvre pour soutenir la cinématographie au Bénin.      
Gabin Euloge ASSOGBA

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
1Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *