.
.

Le triomphe de la vérité

.

Etretien avec l’artiste chanteuse Okine: « J’ai beaucoup innové dans mon second album qui sortira très bientôt sous le label « Laha Productions »


l'artiste chanteuse Okine       De son vrai nom Kinsou Odette, Okine est une artiste béninoise qui a grandi en Côte-d’Ivoire, son pays adoptif. Après le grand succès qu’a connu son premier album baptisé « Enawagnon » sorti il y a 5 ans, l’artiste a choisi reculer pour mieux sauter. Pour Okine, le succès de son premier album lui impose un devoir de production de belle facture qui supplantera sa première sortie discographique. Et pour le réussir, l’artiste travaille activement pour encore faire parler d’elle. Dans une interview qu’elle nous a accordé, Okine dévoile tout sur son prochain album qu’elle promet très attrayant.
L’Evénement Précis : Il  y a 5 ans, vous avez sorti votre premier album intitulé « Enawagnon ». Quel bilan pouvez-vous en faire ?
Okine
 : L’album est sorti et ça a connu un grand succès. Par rapport à cet album donc, j’ai un véritable recul pour pouvoir sortir encore, quelque chose de meilleur. Pour parler franchement, je n’y ai rien gagné. C’est vrai que l’album a eu un grand succès, mais en terme de gain ou de bénéfice, je n’ai absolument rien eu. Ceci juste parce que nous n’avons pas élaboré une bonne politique de promotion et de distribution. Je dirai tout simplement qu’il y a eu une mauvaise gestion de ce chef-d’Å“uvre qui pourrait quand même beaucoup m’apporter financièrement vu l’engouement et l’appréciation que le public lui a accordé. Je pense que ce qui me reste à faire de fondamental, c’est d’instaurer autour de mes productions, une équipe dynamique et dévouée qui pourra valablement assurer la promotion et la distribution de mes produits artistiques. Et cela, je martèle  ardemment. C’est pour cela d’ailleurs que je me suis confiée au groupe « Laha Productions » qui va assurer la production et la distribution de mon 2ème album qui sortira très bientôt.

Vous avez fait le showbiz ivoirien. Aujourd’hui, vous avez découvert le monde musical béninois. Quelle appréciation faites-vous de l’évolution de la musique béninoise ?
Je pense que la musique béninoise évolue beaucoup. J’ai remarqué qu’il y a 2 ans, les jeunes se sont vraiment donnés à la chose musicale pour véritablement faire émerger le monde artistique. Je trouve donc que par rapport au showbiz ivoirien, le Bénin connaît vraiment un essor spectaculaire quant à sa musique. C’est une chose qu’il convient d’encourager absolument. Toutefois, il faudra continuer dans la même lancée pour perfectionner les efforts qui sont déjà faits.

S’il vous était donné de citer 5 artistes de la nouvelle génération qui ont marqué l’année 2007, sur qui porteriez-vous votre choix ?
Pour moi, c’est un choix qui n’est pas facile à faire. Mais, pour un observateur averti comme moi et  accro de la chose culturelle, je pense que, même si c’est  pêle-mêle, je peux essayer de le faire selon mon goût. Ainsi, pendant l’année 2007, les artistes suivants ont été les plus en vue : « Les Frères Guèdèhounguè », les « H2O », le « Diamant noir », « Pelagie la Vibreuse » et « Les Frères de sang ». Je précise que c’est mon choix et c’est ma conviction en tant qu’artiste.

Depuis 3 ans, vous avez gardé le silence en privant ainsi votre public de vos belles mélodies. Qu’est-ce qui s’est passé ?
Vous savez, il n’est pas normal de s’empresser pour faire  sortir de façon régulière des albums qui en réalité ne valent pas la peine. Moi, je crois que lorsque pour le premier essai, le public vous a sérieusement apprécié, cela devient pour vous un devoir de mettre tout en Å“uvre pour lui confirmer vos talents artistiques à votre  seconde sortie d’album. Si moi j’ai gardé le silence, c’est parce que je veux présenter à mon public, quelque chose de plus mélodieux et de plus beau que mon premier album. Actuellement, je suis avec « Laha Productions » qui devient mon producteur dans mon second album qui sera beaucoup plus riche en sons et en images que le premier. Bientôt, mes fans et les consommateurs de mes produits apprécieront avec satisfaction cet album qui fera tabac.

Vous voulez faire votre seconde sortie discographique qui portera le label « Laha Productions ». Quel sera le menu de cet album ?
Pour ce second album, je n’ai pas changé de rythme. J’ai essayé de rester dans ma tendance musicale. Mais, cette fois-ci, j’ai innové pour plus plaisir à mon public. Ainsi, j’ai créé une nouvelle danse que j’ai baptisée « Tournequin » qui est très dansante. L’album comporte 9 titres tous très riches en enseignements et très évocateurs. Le titre phare,  c’est « Attention, les hommes » dans lequel j’ai essayé de rappeler aux hommes, la valeur de la femme. Par là, j’ai invité les hommes à octroyer à la femme, la place qu’elle mérite dans la société, puisqu’elle est la mère de toute l’humanité et mérite d’être traitée avec respect. Le second titre est baptisé « Sort de ce corps » qui sensibilise sur le sida et les comportements à adopter pour éviter ce mal dévastateur. Quant au 3ème titre, c’est le remix « Tu m’as tué ». Les autres titres sont tous aussi très alléchants et particulièrement dansants.

Propos receuillis par Donatien GBAGUIDI

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
2Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



One thought on “Etretien avec l’artiste chanteuse Okine: « J’ai beaucoup innové dans mon second album qui sortira très bientôt sous le label « Laha Productions »

  1. quentin

    bravo ma grande tantie okine. ce n’est pas toujours facile un album bien apprécié du public.
    je me permet d’annoncer à tous ceux qui se sont foutus de toi que la surprise sera époustouflante avec ton prochain album qui se prépare avec toute l’équipe d’une grande maison de production d’un pays dont je ne cite pas le nom ici pour que la surprise soit totale et parfaite. je suis fier d’avoir écouté quelques extraits chantés en anglais avec ta voix comme tracy chapman et aussi ta métamorphose qui coupe le souffle…
    vas-y ma tantie.. ça marche… go! go! go!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *