.
.

Le triomphe de la vérité

.

ATELIER DE VALIDATION: Vers une codification de l’énergie nucléaire au Bénin


Les cadres des ministères de la justice et de l'environnement lors de ll'atelier de validation  Les cadres du ministère de l’environnement et de la protection de la nature  et du ministère d la justice, des législations et des droits de l’homme étaient en concertation le mardi 8 janvier 2008 à l’hôtel Green Horse de Cotonou. Objectifs, procéder à la validation de l’avant-projet de loi sur la protection contre le rayonnement ionisant et autres matériels rayonnants.

Le Bénin se mettra bientôt en règle vis-à-vis de l’Agence internationale de l’énergie atomique (Aiea) et pourra jouir, entant qu’Etat membre, de l’accompagnement de cette structure dans le secteur nucléaire. En effet, près un large retard accusé dans le domaine de l’énergie nucléaire, le Bénin est en phase de se doter d’un cadre juridique aux normes internationales . L’atelier qui est consacré à la validation de l’avant-projet de loi sur la protection contre le rayonnement ionisant et autres matériels rayonnants, prévu normalement pour être tenu du 13 au 19 octobre 2007,  s’est déroulé le 8 janvier dernier en présence d’éminentes personnalités du domaine et les membres de la Commission nationale de législation et de codification .

Pour le directeur de cabinet du ministère de l’environnement Théophile Worou, l’énergie est le moteur de développement de toute Nation et l’importance de l’énergie nucléaire dans la médecine est une évidence. Selon lui, le Bénin a accusé beaucoup de retard et il faudra aller très vite vers un arsenal juridique devant régir ce domaine. En exemple, il cite l’Europe où l’énergie nucléaire représente le 1/3 de l’énergie fournie.
Ces différents constats sont largement partagés par le directeur de cabinet du ministère de la justice M. Honoré Akpomey qui estime que « la peur suscitée par l’énergie nucléaire après les guerres mondiales est finie ». il soutient alors qu’ « aujourd’hui l’usage pacifique de cette énergie est indispensable ».
Le Bénin s’embarque pour un cadre juridique propice à des expériences dans le secteur du nucléaire pacifique et peut donc s’assurer d’avoir en main un pan important de son émergence.

Médard GANDONOU

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *